Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Novembre

TCHAÏKOVSKI

07/11/2019 - 20h

Noir90

Novembre

TCHAÏKOVSKI

09/11/2019 - 18h

Noir90

Novembre

TURANGALILA

16/11/2019 - 18h

Noir90

Concerts scolaires

JOURNEE DES TOUT-PETITS

29/11/2019 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Novembre

JOURNEE DES TOUT-PETITS

30/11/2019 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Novembre 2019
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

18-19

Tournée en Europe

Retour sur une expérience mythique !

L'Orchestre national de Lyon sur la scène de la Philharmonie de Berlin
©
© Sven Darmer

Tournée en Europe

Retour sur une expérience mythique !

Les musiciens de l’ONL ont joué dans les plus grandes salles d’Allemagne et des Pays Bas.

Jouer en Allemagne pour un grand orchestre français n'est jamais anodin. On y sait le public exigeant, car gâté.

Or, dès le premier concert de la tournée, le 5 novembre, dans une salle aussi prestigieuse que la Philharmonie de Berlin, habituée à recevoir les plus célèbres phalanges mondiales, l'Orchestre national de Lyon, qui s’y produisait pour la première fois de son histoire, a donné dans Ravel ou Barber le meilleur de lui même, témoignant de son excellence artistique, mais également des qualités humaines qui lient ses 98 musiciens. Le public berlinois ne s'y est pas trompé qui lui a réservé un accueil triomphal.

Le lendemain, c'était une autre salle tout aussi mythique, le Gewandhaus de Leipzig,  qui accueillait l'orchestre, le remerciant avec enthousiasme par une standing ovation qui ne lui est pas familière.

L'orchestre, à la tête duquel son chef, Leonard Slatkin, donnait sa dernière tournée, a remporté les mêmes succès à Erlangen, Mannheim , Heerlen et enfin à la Philharmonie am Gasteig de Munich le 13 novembre qui clôturait une semaine inoubliable.

La presse en parle

« (…) Plus encore que la signification mémorielle, ce que l'on a envie de retenir de ce voyage, ce sont la santé et la qualité de la phalange lyonnaise. (…) quand il s'agit de jouer dans une des salles les plus mythiques au monde, la Philharmonie de Berlin, le défi est de taille. (…) Mais le professionnalisme et le métier de Slatkin sont un atout de taille pour rassurer un orchestre, (…) le maestro apparaissait serein et confiant, dans un programme choisi pour mettre en valeur les qualités propres des musiciens lyonnais, faites d'élégance et de sens des proportions.

L'occasion de mesurer le travail effectué sur les cordes, capables d'un legato sans rupture et d'équilibres extrêmement soignés: des qualités qui ne vont pas toujours de soi dans un orchestre français. Moins surprenantes sont la clarté et l'agilité des bois, même si c'est l'occasion de marquer d'une pierre blanche la découverte de la nouvelle hautbois solo, Clarisse Moreau, tout simplement exceptionnelle. Les cuivres ne recherchent pas la démonstration de puissance, plutôt la beauté du son et le modelé du phrasé, faisant de chaque intervention du cor solo Guillaume Tétu un modèle de goût. Si l'on ajoute un pupitre de percussion finement dosé et coloré, on comprendra que les Tableaux d'une exposition regardaient plus du côté de Ravel que de Moussorgski, ce qui est tout à fait dans la logique du programme et du contexte.
De cette soirée, on retiendra que (…)Leonard Slatkin (…) laisse à son futur successeur, qu'il s'agit maintenant de trouver, un orchestre en bon état de marche. »

Le Figaro - Samedi 10 novembre 2018


« Cette tournée du centenaire, décidée il y a plusieurs années, s’articule autour d’œuvres du répertoire symphonique propices à mettre en valeur les qualités de l’ONL, cordes soyeuses, vents volubiles et charmeurs...et à séduire le public ».

La Croix - Vendredi 9 novembre 


L’ONL triomphe à Berlin et Leipzig
« les plus jeunes  musiciens avaient du mal à cacher leur émotion, les plus anciens la joie d’une reconnaissance qui replace l’ONL dans le club des grands orchestres européens.(…) Triomphe à Berlin, ovation debout à Leipzig (..) en grande forme le chef Leonard Slatkin a sollicité le meilleur de ses troupes »

Le Progrès - Vendredi 9 novembre 2018


La folle tournée allemande de l’Orchestre national de Lyon
« Positionner l’Orchestre national de Lyon en interlocuteur des deux plus grands orchestres allemands, c’est sans doute  la première réussite de cette tournée. La seconde revenant évidemment d’abord aux musiciens . »
« L’ONL a délivré un sublime adagio de Barber démontrant le lyrisme et l’intensité des cordes que Slatkin a su apporter à l’orchestre »
« le programme aura su mettre en valeur les différents pupitres de l’orchestre (…) une standing ovation méritée »

La Tribune de Lyon - Du 15 au 21 novembre 2018

Tournée de l'ONL en Europe
Du 5 au 13 novembre 2018

Tous les concerts de la tournée

Images

Haut de la page