Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Anja
Silja

Soprano

Anja Silja
©
Anja Silja © DR

Anja Silja

Née à Berlin, Anja Silja a commencé l’étude du chant dès l’âge de six ans, donnant son premier concert quatre ans plus tard au Titania-Palast de Berlin.
À seize ans, elle a fait ses débuts scéniques à Brunswick, dans des rôles comme Rosina (Le Barbier de Séville), Zerbinetta (Ariane à Naxos) et Micaëla (Carmen). En 1958 ont suivi des engagements à la Staatsoper de Stuttgart et à l’Opéra de Francfort, et en 1960 Wieland Wagner l’a invitée à Bayreuth, où elle a débuté en Senta dans Le Vaisseau fantôme. Jusqu’au décès de Wieland Wagner, elle a participé à la quasi-totalité de ses productions à Bayreuth et en Europe, incarnant les plus grands rôles wagnériens : Isolde, Brünnhilde, Eva, Elisabeth, Elsa, Venus. Elle a également à son répertoire des rôles comme la Reine de la Nuit (La Flûte enchantée), Fiordiligi (Così fan tutte), Konstanze (L’Enlèvement au sérail) ou Santuzza (Cavalleria rusticana), Leonore (Fidelio), Leonora (La Force du destin), Desdemona (Otello), Lady Macbeth (Macbeth), Klytämnestra (Elektra), le rôle titre de Lulu et Marie (Wozzeck).
Ces dernières saisons, Anja Silja a chanté à Vienne, Zurich, Barcelone, Berlin, Hambourg, New York, Londres, Paris, Aix-en-Provence et au Festival de Glyndebourne, principalement dans deux grands rôles de Janácek : Kostelnicka (Jenufa) et Emilia Marty (L’Affaire Makropoulos). Ses interprétations lui ont valu de nombreuses récompenses, notamment un Grammy Award. Elle a incarné Mère Marie et Madame de Croissy (Dialogues des carmélites) à la Scala de Milan sous la direction de Riccardo Muti. L’année dernière, elle a chanté Erwartung et Pierrot lunaire de Schönberg sous la direction de James Levine et Pierre Boulez à New York, Boston et Aix-en-Provence, Erwartung avec Daniel Barenboim et la Staatskapelle de Berlin au Festival de Lucerne, ainsi qu’à la Staatsoper de Berlin. Elle a obtenu un succès éclatant en Kostelnicka au Metropolitan Opera de New York et à la Scala e Milan, en Herodias (Salomé) à Strasbourg et salle Pleyel à Paris et dans Katia Kabanová au Theater an der Wien de Vienne, La Dame de pique (Comtesse) à la Staatsoper de Vienne et à la Komische Oper de Berlin, Hänsel et Gretel (la Sorcière) à Covent Garden (Londres).
Les nombreux enregistrements qu’elle a réalisés, avec les plus grands chefs d’orchestre de notre temps, témoignent de son art ; citons notamment Le Vaisseau fantôme, Lohengrin, Tannhäuser, Lulu, Wozzeck, Salomé, le Ring, Erwartung, L’Affaire Makropoulos et Jenufa (également en DVD), ainsi que les principales œuvres de Kurt Weill.
En récompense de sa contribution aux domaines de l’art et de la culture, Anja Silja a reçu la croix du mérite de la République fédérale allemande (Bundesverdienstkreuz).

Images

Haut de la page