Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Debora
Waldman

Direction

Portrait de Debora Waldman
©
Debora Waldman © DR

Debora Waldman

Saluée pour son énergie et sa profondeur, Debora Waldman s’est révélée lors du festival musical Campos do Jordão (Brésil) durant l’été 2007 en dirigeant l’opéra-comiqueRitade Donizetti. Elle a alors fait dire à un critique : «Il est impossible de ne pas remarquer le travail remarquable fait par le chef – Waldman a assuré la vitalité et l’énergie des situations musicales suscitées par cet opéra, par sa gestique claire et précise.» En 2008, Debora Waldman a été nommée «révélation de l’Adami» (Administration des droits des artistes et musiciens interprètes) dans la catégorie «jeune chef d’aujourd’hui».

Debora Waldman a été découverte par l’Orchestre national de France et Kurt Masur en novembre 2005. Par la suite, elle a dirigé des membres de l’Orchestre national de France dans des concerts éducatifs à Paris ainsi qu’en tournée à Athènes et Amsterdam et a travaillé avec le violoncelliste Xavier Phillips sur lePremier Concertode Chostakovitch à Radio France. Le concert a été diffusé en direct sur France Musique.

Debora Waldman a collaboré à différents projets avec des chefs d’orchestre du renom de Kurt Masur, Sir Colin Davis et Krzysztof Penderecki. En décembre 2009, elle a de nouveau dirigé l’Orchestre national de France à l’occasion d’un concert spécial en hommage au compositeur brésilien Heitor Villa-Lobos. Elle y a été rejointe par le violoncelliste Antonio Meneses et le guitariste Yamandu Costa.

Elle a été l’invitée de l’Orchestre des Pays de la Loire, de l’Orchestre Colonne, de l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, de l’Orchestre philharmonique de Nice, de l’Orchestre de Picardie, de l’Orchestre de l’Opéra d’Avignon, de l’Orchestre de Pau-Béarn et de l’Orchestre Lamoureux (Théâtre des Champs-Élysées à Paris).
Née à São Paulo (Brésil), Debora Waldman est partie vivre avec sa famille dans un kibboutz en Israël jusqu’à l’âge de quatorze ans. Elle a fait ensuite ses études musicales à Buenos Aires, à l’université catholique d’Argentine, seule étudiante de l’histoire de l’établissement à recevoir les deux médailles d’or de direction et de composition. Elle s’est ensuite perfectionnée à Paris, auprès de János Fürst et, au Conservatoire national supérieur de musique et de danse, avec Francois-Xavier Roth et Michaël Levinas. Elle vit actuellement à Paris avec son mari.

Images

Haut de la page