Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Frank
Strobel

Direction

Portrait de Frank Strobel
©
© Thomas Rabsch

Frank Strobel

Fort d’une musicalité, d’une souplesse, d’une expérience technique exceptionnelles, Frank Strobel s’est imposé comme un chef éminent dans le domaine de la musique de film.

Éditant et dirigeant la musique de films muets et de classiques, il a travaillé notamment au Cuirassé Potemkine, à Berlin : Symphonie d’une grande ville, Faust, Docteur Mabuse, Metropolis, Les Nibelungen, Octobre, Loulou, Richard Wagner, Roméo et Juliette, Tabou.

En 2003, Frank Strobel a édité la musique originale reconstruite de Prokofiev pour Alexandre Nevski, qu’il a ensuite dirigée et enregistrée en CD, remportant le Prix de la critique de disques allemande en 2004. Il a dirigé la musique de Richard Strauss pour le film restauré de Robert Wiene Le Chevalier à la rose (Semperoper de Dresde, 2006) avec des exécutions dans toute l’Europe. Frank Strobel a tissé des relations particulièrement étroites avec l’Orchestre symphonique de la Radio de Berlin, l’Orchestre philharmonique de Radio France et l’Orchestre symphonique de Sydney. Depuis une dizaine d’années, il dirige l’Orchestre national de Lyon chaque saison.

Ces derniers mois Frank Strobel a dirigé la création d’une nouvelle partition de Philippe Schoeller pour le film J’accuse avec l’Orchestre philharmonique de Radio France à Paris. Il est retourné à la tête de l’Orchestre symphonique de Sydney pour la première australienne de Matrix – Film en concert. Il a été réinvité à la Staatskapelle de Dresde pour Le Chevalier à la rose, a fait une tournée avec les King’s Singers, a dirigé l’Orchestre symphonique de la Radio finlandaise, l’Orchestre symphonique d’Islande, l’Orchestre national de Lille, l’Orchestre philharmonique du Luxembourg, l’Orchestre symphonique de la Radio de Berlin, l’Orchestre national d’Espagne et a fait ses débuts avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich et l’Orchestre symphonique de la Radio autrichienne (ORF) dans le film Im Kampf mit dem Berge, sur une musique originale de Paul Hindemith.

Haut de la page