Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Frédéric
Caton

Basse

Portrait de Frédéric Caton
©
© Yves Petit

Frédéric Caton

Frédéric Caton, basse

2013/2014 a été pour Frédéric Caton une saison à la fois variée et marquée par la musique française : Dialogues des carmélites et Pelléas et Mélisande à Angers-Nantes Opéra, Platée à l’Opéra du Rhin, Roméo et Juliette à Sakaï (Japon)… Il a également chanté le programme Mater Dolorosa des Talens lyriques à Ambronay et le programme À l’ombre du Vésuve : Herculanum et Les Derniers Jours de Pompéi à la Cité de la Musique.

Après avoir commencé ses études de chant au conservatoire de Nice, Frédéric Caton rejoint le Centre de musique baroque de Versailles ; il entre ensuite à l’Opéra de Lyon, à l’Atelier lyrique puis dans la troupe pendant quatre ans.

Invité au Festival de Salzbourg où, sous la baguette de Sylvain Cambreling, il chante Pelléas et Mélisande, Kaťa Kabanová, Les Troyens et Les Noces de Figaro (productions reprises à l’Opéra de Paris en 2005 et 2006), Frédéric Caton se produit également au Concertgebouw d’Amsterdam, à la Monnaie de Bruxelles, au Festival d’Édimbourg, au Liceu de Barcelone, au Mai musical florentin, au Grand Théâtre de Genève,à l’Opéra d’Osaka, au Royal Albert Hall de Londres, à Leipzig, à l’Opéra de Lausanne, au Festival d’Aix-en-Provence, au Théâtre du Châtelet. Il travaille régulièrement avec les Solistes de Lyon-Bernard Têtu.

Il a enregistré notammentL’Enfance du Christ avec la Chapelle royale et Philippe Herreweghe (Harmonia Mundi), Huit Scènes de Faust de Berlioz avec Yutaka Sado (Erato), les Nocturnes de Mozart dans Une soirée chez les Jacquin (Zig Zag Territoires), Werther, La Damnation de Faust et Docteur Faustus de Busoni (Grammy Award) avec Kent Nagano (Erato), Guillaume Tell avec Antonio Pappano (EMI).

Haut de la page