Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Frédéric
Lodéon

Récitant

Portrait de Frédéric Lodéon
©
Frédéric Lodéon © Christophe Abramowitz

Frédéric Lodéon

Frédéric Lodéon est né le 26 janvier 1952.

Au Conservatoire de Paris, il obtient en 1969 et 1970 les premiers prix à l’unanimité de violoncelle et de musique de chambre (classes d’André Navarra et de Jean Hubeau). Il remporte en 1972 le premier grand prix du Concours international Maurice-Maréchal. Deux fois prix du président de la République, premier prix du Concours international Mstislav-Rostropovitch (seul Français à ce jour à l’avoir remporté), il a enregistré les concertos pour violoncelle de Vivaldi, Haydn, Boccherini, Schumann, Lalo (avec l’Orchestre Philharmonia dirigé par Charles Dutoit, grand prix de l’académie Charles-Cros avec Épiphanie de Caplet, création discographique mondiale). Sa discographie comporte également les sonates de Schubert, Chostakovitch, Prokofiev, Strauss, Mendelssohn avec Daria Hovora, les trios de Schubert, Ravel avec Augustin Dumay et Jean-Philippe Collard, des œuvres de Schumann, Brahms, Tchaïkovski (prix de l’académie du Disque français, qu’il partage avec Pierre Amoyal et Pascal Rogé).

Depuis 1990, il se consacre à la direction d’orchestre avec grand succès ; au nombre des formations qu’il a dirigées, citons notamment l’Orchestre national de Lyon (janvier 1993), l’Orchestre du Capitole de Toulouse, l’Orchestre national de Bordeaux-Aquitaine, les Orchestres philharmoniques de Marseille et de Strasbourg, l’Orchestre national de Lorraine, l’Orchestre national de chambre de Toulouse, les Orchestres d’Auvergne, de Bretagne, de Haute et Basse-Normandie, de Picardie, de Cannes-Paca, les Solistes de Montpellier-Moscou, la Philharmonie de chambre de Bavière, l’Orchestre de chambre Leopoldinum de Wroclaw, l’Ensemble orchestral de Paris, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre de la Radio de Bucarest, l’Orchestre philharmonique de Taipei, l’Orchestre national de France... Il a enregistré pour Cascavelle les suites de Carmen et la Symphonie en ut de Georges Bizet, à la tête de l’Orchestre national de Bordeaux-Aquitaine.

Frédéric Lodéon a participé à un nombre impressionnant d’émissions de radio et de télévision, où, en plus de son immense talent de musicien, sa grande facilité de parole et sa bonne humeur communicative lui ont gagné le cœur de nombreux auditeurs et téléspectateurs, même non mélomanes.

En 1987, il assume le double rôle de musicien et de présentateur du concert donné salle Pleyel pour les soixante ans de Mstislav Rostropovitch. Depuis dix ans, il coanime sur France 3 les Victoires de la Musique classique.

En 1990, FR3 lui confie la série d’émissions Musique, Maestro !(le dimanche à 20h30). Sur France Inter, depuis 1992, il est le producteur et l’animateur de Carrefour de Lodéon, qui remporte un succès sans précédent (en semaine de 16 heures à 17 heures) ; cette émission a reçu les Lauriers du Club de l’audiovisuel en 1999. Citons encore, sur France Inter, les Grands Concerts de Radio France (le dimanche à 21 heures).

En avril 2001, Frédéric Lodéon a reçu le grand prix du meilleur animateur radio de l’année Anima 4, décerné par la Communauté des radios publiques de langue française, pour Carrefour de Lodéon.

De septembre 2000 à juin 2006, France Musique l’a invité à produire une émission de critique de disques,Le Pavé dans la mare(mais la tête dans la partition), diffusée le dimanche. Depuis septembre 2006, il produit pour cette chaîne Plaisirs d’amour (le samedi de 14 heures à 16 heures), libre parcours à travers les œuvres du répertoire et les interprétations les plus marquantes.

En mars 2007, il a reçu le prix Richelieu de l’association Défense de la langue française.

Les plus grands artistes ont exprimé leur admiration pour ce musicien : Mstislav Rostropovitch, Martha Argerich, Pierre Fournier, Ruggero Raimondi, Yehudi Menuhin...

Frédéric Lodéon est chevalier de la Légion d’honneur et officier des Arts et des Lettres.

Images

Haut de la page