Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Hélène
Hébrard

Mezzo-soprano

Portrait Hélène Hébrard
©
Hélène Hébrard © DR

Hélène Hébrard

Hélène Hébrard commence ses études musicales à la Maîtrise de Radio France puis étudie le chant auprès d’Isabel Garcisanz au Conservatoire Francis-Poulenc du XVIe arrondissement de Paris. Depuis lors, elle approfondit sa technique vocale auprès de Malcolm Walker.

Parrainée par la Fondation Karajan, elle est admise au Studio international de l’Opéra de Zurich. Pour ses débuts au Théâtre des Champs-Élysées, elle chante Elias de Mendelssohn sous la direction de Kurt Masur, puis incarne l’Enfant dans L’Enfant et les Sortilèges. Elle reprend ce rôle avec l’Orchestre de la NHK et Charles Dutoit à Tokyo, avec l’Orchestre national de Lyon et Leonard Slatkin à l’Auditorium et salle Pleyel (CD Naxos, 2016), et récemment avec Esa-Pekka Salonen à la Philharmonie de Paris et à Stockholm. Elle a chanté Javotte dans Manon (Massenet) au Grand Théâtre de Genève et Cherubino (Les Noces de Figaro) au Festival d’opéra de Longborough (Grande-Bretagne). Elle se produit en récital à Piano en Valois, à Radio France, à la Purcell Room de Londres, à Aldborough avec Julius Drake, au Festival de Davos, au Kissinger Sommer…

Sa rencontre avec le comédien et metteur en scène Alain Carré lui permet de mettre en avant son jeu scénique dans des créations alliant le théâtre au chant : Qui a tué Mozart ?, Casanova séducteur libertin (d’après les écrits de Casanova), Camille et Auguste (autour de la correspondance de Camille Claudel et Auguste Rodin) avec François-René Duchâble et récemment La Clôture des merveilles, consacré à Hildegarde de Bingen. Elle a publié en 2014 un enregistrement des mélodies de Maurice Emmanuel (Toccata Classics).

Liens

Images

Haut de la page