Skip to main content

triangle noir déscendant

Artistes invités

Jennifer
Larmore

Mezzo-soprano

Jennifer Larmore
©
© Mc Arthur Photography

Jennifer Larmore

La mezzo-soprano américaine Jennifer Larmore s’est imposée pour la beauté de sa voix autant que pour son talent scénique. Elle excelle dans les rôles coloratures baroques et belcantistes (elle a incarné plus de cinq cents fois Rosina du Barbier de Séville), tout en abordant la musique romantique et contemporaine. Elle a évolué ces derniers temps vers des rôles très dramatiques tels que Kostelnicka dans Jenůfa de Janáček, Lady Macbeth dans Macbeth de Verdi ou la Médée de Cherubini.

Jennifer Larmore a chanté sur les plus grandes scènes mondiales, notamment le Metropolitan Opera de New York, la Scala de Milan, l’Opéra de Paris, la Deutsche Oper de Berlin et Covent Garden à Londres. Depuis le début de sa carrière, elle a enregistré plus de cent disques, publiés chez Teldec, RCA, Harmonia Mundi, Deutsche Grammophon, Arabesque, Opera Rara, Bayer, Naïve, Chandos, VAI et Cedille.

Originaire d’Atlanta, Jennifer Larmore a étudié au Westminster Choir College de Princeton (New Jersey) puis s’est perfectionnée en cours privés auprès de John Bullock et Regina Resnik. Elle a fait ses débuts professionnels en 1986, dans une production de La Clémence de Titus à l’Opéra de Nice, s’imposant dans la foulée dans les plus grandes maisons d’opéras européennes. En 1994, elle est rentrée aux États-Unis, où son triomphe en Roméo dans I Capuletti e I Montecchi de Bellini au Carnegie Hall de New York a signé le début d’une longue série de succès.

Au concert, elle a collaboré avec des chefs comme Riccardo Muti, Leonard Bernstein, Giuseppe Sinopoli, Kurt Masur, Christoph von Dohnányi, Daniel Barenboim, Richard Bonynge, Lorin Maazel ou Seiji Osawa.

En 2002, Jennifer Larmore a été faite chevalier des Arts et des Lettres par le gouvernement français.

Haut de la page