Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Jonathan
Stockhammer

Direction

Portrait de Jonathan Stockhammer
©
© Marco Borgreeve

Jonathan Stockhammer

Jonathan Stockhammer est acclamé sur la scène musicale internationale pour son exubérance et son caractère innovateur. Il est régulièrement invité par des orchestres à travers le monde, notamment les Orchestres philharmoniques d’Oslo, Los Angeles et Radio France, l’Orchestre métropolitain de Tokyo, l’Orchestre symphonique de Bamberg, ainsi que les orchestres des Radios de Stuttgart (SWR), Cologne (WDR) et Hambourg (NDR) ; il s’est produit aux Festivals de Salzbourg, de Donaueschingen et Wien Modern.

Sa collaboration avec Chick Corea, Gary Burton et le Symphonique de Sydney a été salué par un Grammy (Meilleur Nouvel Album jazz instrumental), et Greggery Peccary and Other Persuasions, un CD de musique de Frank Zappa avec l’Ensemble Modern, a reçu en Allemagne le prix Echo Klassik en 2003. Au cours des dernières années, il a défendu les symphonies, les passions et les opéras Wolfgang Rihm, la collaboration en poésie slam de Thomas Kessler avec Saul Williams Said the Shotgun to the Head, Surrogate Cities de Heiner Goebbels et la musique de John Adams. Les productions d’opéra qu’il a récemment dirigées, incluant Powder Her Face de Thomas Adès, Luci mie traditrici de Salvatore Sciarrino et Monkey : Journey to the West de Damon Albarn, l’identifient comme un chef ouvert aux difficultés présentées par des partitions complexes et de nouvelles fusions stylistiques dans la musique classique, et apte à les surmonter. Il a dirigé à l’Opéra de Lyon la création largement récompensée de Faustus, The Last Night de Pascal Dusapin, repris au Théâtre du Châtelet à Paris.

 

Mars 2013.

Haut de la page