Skip to main content

triangle noir déscendant

Artistes invités

Karina
Canellakis

Direction

Karina Canellakis
©
© Todd Rosenberg

Karina Canellakis

Nouvellement nommée cheffe principale de l’Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise, qu’elle dirigera à partir de septembre 2019, Karina Canellakis séduit critique et public à travers le monde depuis qu’elle a remplacé Jaap van Zweden au pied levé à la tête de l’Orchestre symphonique de Dallas, dans la Huitième Symphonie de Chostakovitch. Elle a fait ses débuts européens en juin 2015 à la tête de l’Orchestre de chambre d’Europe, au festival Styriarte de Graz (Autriche), remplaçant Nikolaus Harnoncourt, et a été réinvitée l’année suivante à la tête du Concentus Musicus de Vienne, pour diriger quatre symphonies de Beethoven.

Après avoir créé l’opéra The Loser de David Lang à Brooklyn et dirigé le nouvel opéra de Peter Maxwell Davies The Hogboon avec l’Orchestre philharmonique du Luxembourg, ainsi qu’une version scénique du Requiem de Verdi à l’Opéra de Zurich, lors de la saison 2016/2017, Karina Canellakis a été invitée par deux fois aux BBC Proms, en 2017 puis en 2018, à la tête de l’Orchestre symphonique de la BBC. Elle a déjà dirigé de nombreux orchestres renommés, et a fait ses débuts avec l’Orchestre philharmonique de Vienne au festival de Bregenz à l’été 2018. La saison 2018/2019 la voit diriger l’Orchestre philharmonique de Stockholm lors du prestigieux concert du prix Nobel, les Orchestres philharmoniques de Londres et Oslo, le Deutsches Sinfonie-Orchester de Berlin, et les Orchestres symphoniques de Montréal et Saint-Louis. Elle sera également en tournée en Australie.

Brillante violoniste, Karina Canellakis a été encouragée à diriger par Simon Rattle alors qu’elle jouait régulièrement au sein de l’Orchestre philharmonique de Berlin, comme membre de l’Orchester-Akademie. Elle joue un violon Mantegazza de 1782, généreusement prêté par un mécène privé.

Originaire de New York, elle est diplômée du Curtis Institute of Music de Philadelphie et de la Juilliard School de New York ; elle a remporté en 2016 le prestigieux prix Sir Georg Solti de direction. Outre Rattle et van Zweden, ses principaux mentors sont Alan Gilbert et Fabio Luisi.

Haut de la page