Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Concerts scolaires

DISNEY EN CONCERT

20/12/2019 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Concerts scolaires

DISNEY EN CONCERT

20/12/2019 - 14h30

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Décembre 2019
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Martha
Argerich

Piano

Photo de la scène de l’Auditorium de Lyon
©
© Julien Mignot

Martha Argerich

Née à Buenos Aires (Argentine), Martha Argerich étudie le piano dès l’âge de 5 ans avec Vincenzo Scaramuzza. Considérée comme une enfant prodige, elle se produit très tôt sur scène. En 1955, elle se rend en Europe et étudie à Londres, Vienne et en Suisse avec Bruno Seidlhofer, Friedrich Gulda, Nikita Magaloff, Madeleine Lipatti et Stefan Askenase.

En 1957, Martha Argerich remporte les premiers prix des concours de Bolzano et de Genève, puis en 1965 le Concours Chopin à Varsovie. Dès lors, sa carrière n’est qu’une succession de triomphes.

Si son tempérament la porte vers les œuvres de virtuosité des XIXe et XXe siècles, elle refuse de se considérer comme spécialiste. Son répertoire est très étendu et comprend aussi bien Bach que Bartók, Beethoven, Schumann, Chopin, Liszt, Debussy, Ravel, Franck, Prokofiev, Stravinsky, Chostakovitch, Tchaïkovski, Messiaen.

Invitée permanente des plus prestigieux orchestres et festivals d’Europe, du Japon et d’Amérique, elle privilégie aussi la musique de chambre. Elle joue et enregistre régulièrement avec le pianiste Nelson Freire, le violoncelliste Mischa Maisky, le violoniste Gidon Kremer ainsi qu’avec Daniel Barenboim : «Cet accord au sein d’un ensemble est très apaisant pour moi

Sa discographie est immense, chez EMI/Erato, Sony, Philips, Teldec et Deutsche Grammophon. Parmi ses derniers enregistrements, on compte les Premier et Troisième Concertos de Beethoven (Grammy Award) ainsi que les Vingtième et Vingt-cinquième de Mozart avec Claudio Abbado, un récital de Berlin avec Daniel Barenboim (Mozart, Schubert, Stravinsky), un enregistrement de concert à Buenos Aires avec Daniel Barenboim (Schumann, Debussy, Bartók) et un disque en duo avec Itzhak Perlman (Schumann, Bach, Brahms).

Martha Argerich collectionne les récompenses pour ses enregistrements : Grammy Award pour les concertos de Bartók et Prokofiev et pour Cendrillon  de Prokofiev avec Mikhaïl Pletnev, meilleur enregistrement de l’année et artiste de l’année de Gramophon pour ses Chopin, Choc du Monde de la Musique pour son récital à Amsterdam, artiste de l’année de la Deutsche Schallplatten Kritik…

Dans l’objectif d’aider les jeunes, elle est devenue en 1998 directrice artistique du Festival Argerich de Beppu, au Japon. Elle a reçu de nombreuses distinctions, dernièrement la médaille de commandeur dans l’ordre du Mérite italien, remise par le président de la République Sergio Mattarella.

Haut de la page