Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Nicholas
Angelich

Piano

Nicholas Angelich
©
© Stéphane de Bourgies

Nicholas Angelich

Né aux États-Unis en 1970, Nicholas Angelich donne son premier concert à sept ans. Il entre à treize ans au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, où il est l’élève d’Aldo Ciccolini, Yvonne Loriod, Michel Béroff et Marie-Françoise Bucquet. Il reçoit en 2013 une Victoire de la Musique comme «soliste instrumental de l’année».

Au cours de la saison 2016-2017, il joue avec l’Orchestre national de Bordeaux-Aquitaine, l’Orchestre philharmonique de Radio France, l’Orchestre symphonique de Singapour et l’Euskadiko Orkestra Sinfonikoa.

Auparavant, on a pu l’entendre avec les Orchestres symphoniques de Londres, Séoul, Montréal, Seattle, Boston, Pittsburgh, Atlanta et de l’Utah, les Orchestres philharmoniques de Los Angeles, New York et Rotterdam, l’Orchestre symphonique de la Radio de Francfort, l’Orchestre symphonique du NDR (Hambourg), l’Orchestre du Théâtre Mariinski, l’Orchestre national de France, l’Orchestre de Paris et, en tournée, l’Orchestre philharmonique de Londres. En 2009, Angelich a fait ses débuts aux BBC Proms sous la direction de Yannick Nézet-Seguin, avec lequel il a retravaillé dans le cadre du festival Mostly Mozart Festival.

Nicholas Angelich se produit en récital sur les plus grandes scènes mondiales. Le compositeur Pierre Henry lui a dédié son Concerto pour piano sans orchestre. Il fait de la musique de chambre avec Martha Argerich, Maxim Vengerov, Akiko Suwanai, Dmitri Sitkovetski, Joshua Bell. Son enregistrement des trios de Brahms avec Gautier et Renaud Capuçon, chez Virgin Classics, a reçu le prix de la Critique de disque allemande.  Cette année,  il publie un nouvel album, Dedication,qui explore l’admiration mutuelle entre Chopin, Liszt et Schumann. Il a enregistré abondamment chez Erato, Naïve, Harmonia Mundi, Lyrinx et Mirare.

Vidéos

Images

Haut de la page