Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Nicolas
Courjal

Baryton-basse

Portrait de Nicolas Courjal
©
Nicolas Courjal © DR

Nicolas Courjal

Né à Rennes, Nicolas Courjal entre en 1995 dans la classe de Jane Berbié au Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSMD) de Paris. Il fait ensuite partie de la troupe de l’Opéra-Comique, puis de l’Opéra de Wiesbaden. Il participe en 2001 au Festival de Wexford, où il reçoit le prix Gerard-Arnhold.

En 2001/2002, il participe au Festival de Wexford dans Sapho et Madame Butterfly. Il incarne Lamoral (Arabella) au Théâtre du Châtelet en 2002, sous la direction de Christoph von Dohnányi, ainsi que Truffaldino (Ariane à Naxos) sous la direction d’Iván Fischer, rôle qu’il avait également interprété à l’Opéra de Lyon. Ces prestations lancent sa carrière.

Après cela, il participe à une création de Pascal Dusapin, LHomme de fumée, à l’Opéra-Bastille et à Montpellier. Il chante Les Troyens de Berlioz au Théâtre du Châtelet, Les Maîtres chanteurs de Nuremberg de Wagner à la Bastille, Il re Teodoro de Paisiello au Festival de Montpellier, le Stabat Mater de Dvorák avec l’Orchestre national de Lorraine, Tannhäuser au Châtelet, Madame Butterfly au Capitole de Toulouse, Der Freischütz à Montpellier, La sonnambula à Avignon, Un bal masqué à l’Opéra de Nice, Colline (La Bohème) à Tours, Reims et Nice, le Requiem de Mozart avec l‘Orchestre philharmonique de Nice, le Sprecher (La Flûte enchantée) à Avignon et Reims, Lamoral à Toulouse et au Châtelet, en concert avec Christoph Eschenbach, Lothario (Mignon) à Avignon, Masetto (Don Giovanni) à Montpellier, le Podestà (La Pie voleuse) et le Gouverneur (Le Comte Ory) à Nantes, Zuniga (Carmen) au Sferisterio de Macerata.

Ces derniers mois, il a incarné Ramfis (Aida), Oroveso (Norma), Alidoro (Cenerentola) et Méphistophélès (Faust) à Avignon ; il a chanté La traviata aux Chorégies d’Orange, Arkel (Pelléas et Mélisande) à Metz, le Sprecher au Théâtre du Châtelet et à Montpellier, où il a également participé à un ouvrage contemporain, Affaires étrangères de Valentin Villenave, Nourabad dans Les Pêcheurs de perles à la Maestranza de Séville, en concert (avec Roberto Alagna). On a pu l’entendre par ailleurs dans Salomé à l’Opéra de Paris et à Covent Garden (Londres), où il a incarné aussi Zuniga. Il a interprété Grémine (Eugène Onéguine) à Avignon, Sparafucile (Rigoletto) à Montpellier, Basilio (Le Barbier de Séville) au Châtelet, Des Grieux (Manon), ainsi que Gessler (Guillaume Tell) en concert avec l’Académie Sainte-Cécile de Rome et Antonio Papano aux Proms de Londres, et le Commandeur (Don Giovanni) à Marseille.

Liens

Images

Haut de la page