Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Norman
Scribner

Chef de chœur

Portrait de Norman Scribner
©
Norman Scribner © Joe Portnoy

Norman Scribner

Considéré comme une référence parmi les chefs de chœur de notre temps, Norman Scribner est une des figures musicales les plus polyvalentes et respectées de Washington. En 1965, il a fondé la Choral Arts Society de Washington et, au cours des quarante-cinq dernières années, il a dirigé et préparé le Choral Arts Chorus pour d’innombrables concerts avec les plus grands chefs et orchestres mondiaux, pour des prestations télévisées, des enregistrements et des tournées, interprétant le grand répertoire aussi bien que des créations mondiales, notamment des œuvres nouvelles commandées par la Society. Par ses activités à la tête de la Society, il marqué de son empreinte la qualité de la vie musicale de la capitale fédérale pendant les quarante-cinq dernières années.

Après des études couronnées de succès au Peabody Conservatory de Baltimore, Norman Scribner a enseigné à la George Washington University, à l’American University et au Collège de musiciens d’église de la Cathédrale nationale de Washington. Il a été nommé organiste et chef de chœur de l’église épiscopale Saint-Alban, poste qu’il a conservé jusqu’en mai 2007.

Parmi les faits marquants de sa carrière, Norman Scribner a été membre de l’Orchestres symphonique national de Washington (claviers) de 1963 à 1967, chef de chœur à l’Opéra de Washington et membre du Choral Panel du National Endowment for the Arts [Fonds national pour les arts] de 1974 à 1976, tout en préparant le Chœur du Festival Händel pendant onze ans et en organisant chaque année les Festivals de Noël et de Pâques au Kennedy Center de 1972 à 1976.

Norman Scribner s’est également fait un nom comme compositeur, avec notamment des œuvres commandées par l’Église méthodiste unifiée et le British Institute, ainsi que de nombreuses pages plus courtes pour instruments, voix seules ou chœur.

Haut de la page