Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Orchestre philharmonique
de Saint-Pétersbourg

Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg
©
Orchestre Philharmonique de Saint-Pétersbourg © DR

Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg

L’histoire de l’Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg – «l’un des meilleurs orchestres au monde» selon The Guardian – commence en 1882 quand Alexandre III décrète la formation du Chœur musical impérial. Devenu Orchestre de la Cour au début du XXe siècle, il interprète pour la première fois en Russie Une vie de héros et Ainsi parlait Zarathoustra de Richard Strauss, la Première Symphonie de Mahler, la Neuvième Symphonie de Bruckner, le Poème de l’extase de Scriabine et est dirigé par Arthur Nikisch, Richard Strauss ou Alexandre Glazounov.  

En 1917, l’Orchestre de la Cour devient l’Orchestre d’État, et Serge Koussevitzky en prend la direction. En 1921, il s’installe dans la toute nouvelle Philharmonie de Petrograd, première salle du genre dans le pays. Des chefs d’orchestre occidentaux légendaires comme Bruno Walter, Felix Weingartner, Hermann Abendroth, Erich Kleiber, Pierre Monteux et Otto Klemperer le dirigent, Vladimir Horowitz et Sergueï Prokofiev jouent en soliste avec lui.

L’année 1938 marque le début de l’«ère Mravinski» – cinquante ans de travail acharné qui hissent l’orchestre au rang des plus importantes formations musicales au monde. En 1946, l’orchestre embarque pour son premier voyage à l’étranger. Une collaboration unique s’installe entre Chostakovitch et Mravinski – qui assurera à la tête de l’orchestre la création de cinq de ses symphonies.

Benjamin Britten, Aaron Copland, Zoltán Kodály, Witold Lutosławski, Luciano Berio, Krzysztof Penderecki, Luigi Nono, Rodion Chtchédrine écriront également pour l’orchestre, dont Iouri Temirkanov a pris la tête en 1988 et qui a été récemment distingué parmi les vingt meilleurs orchestres du monde par le magazine Gramophone.

Haut de la page