Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Février

CITATIONS

09/02/2020 - 16h

Noir90

Février

AFTERWORK #2

14/02/2020 - 19h

Février 2020
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Orchestre symphonique de Londres
[London Symphony Orchestra]

Orchestre symphonique de Londres
©
© Gautier Deblonde

Orchestre symphonique de Londres [London Symphony Orchestra]

Considéré comme l’un des cinq meilleurs orchestres du monde par le magazine Gramophone,  l’Orchestre symphonique de Londres (LSO) compte dans son équipe dirigeante Sir Simon Rattle (directeur musical), Gianandrea Noseda et François-Xavier Roth (chefs principaux invités), Michael Tilson Thomas (chef émérite) ; au fil de son histoire, il a noué une relation privilégiée avec des artistes tels que Colin Davis, Bernard Haitink, Pierre Boulez, Valery Gergiev, Anne-Sophie Mutter, Mitsuko Uchida, Maria João Pires ou plus récemment Nikolaj Szeps-Znaider, qui a dirigé du violon et enregistré l’intégrale des concertos pour violon de Mozart.

Constitué d’une centaine d’instrumentistes se produisant régulièrement en soliste ainsi qu’en formation de chambre, l’Orchestre fonctionne depuis ses débuts en complète autonomie, donnant plus de 120 concerts par an au Royaume-Uni et dans le monde. En résidence au Barbican Centre de Londres, où il assure près de 70 concerts par an, le LSO bénéficie également de résidences au Lincoln Center de New York, à la Philharmonie de Paris et au Suntory Hall de Tokyo.

Les tournées font partie intégrante de son fonctionnement, et ce, depuis sa fondation en 1904 : dans ses premières années, le LSO voyageait en train deux semaines par an à travers tout le Royaume-Uni – la première de ces tournées, en 1905, fut dirigée par Sir Edward Elgar, qui présenta ainsi plusieurs de ses compositions. La première tournée internationale eut lieu à Paris en 1906, suivie, en 1912, d’une tournée de trois semaines aux États-Unis qui fit du LSO le premier orchestre britannique à se produire outre-Manche.

Grâce à son programme LSO Discovery et à son centre d’éducation musicale, LSO St Luke’s, le LSO s’engage aussi dans la pédagogie et la médiation, amenant chaque année plus de 65 000 personnes de tous âges à entrer dans le monde de la création musicale.

Le LSO a développé son propre label discographique, LSO Live.

Haut de la page