Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Février

CITATIONS

09/02/2020 - 16h

Noir90

Février

AFTERWORK #2

14/02/2020 - 19h

Février 2020
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Philippe
Herreweghe

Direction

Philippe Herreweghe
©
©Michiel Hendrickx

Philippe Herreweghe

Le chef d’orchestre Philippe Herreweghe est né à Gand et y a étudié à l’université et au conservatoire de musique. Durant cette période, il a commencé à diriger et a fondé le Collegium Vocale de Gand en 1970. Son approche énergique, authentique et rhétorique de la musique baroque a rapidement été saluée. En 1977, il a fondé à Paris l’ensemble La Chapelle royale, avec lequel il interprète la musique du Grand Siècle français. Il a fondé plusieurs autres ensembles avec lesquels il donne des interprétations historiquement informées d’un répertoire allant de la Renaissance à la musique contemporaine : l’Ensemble vocal européen, spécialisé dans la polyphonie de la Renaissance, et l’Orchestre des Champs-Élysées, fondé en 1991 dans le but de jouer un répertoire préromantique et romantique sur instruments originaux.

Parmi les temps forts de la saison 2019/2020, citons une tournée avec la Staatskapelle de Dresde ainsi que des concerts avec l’Orchestre de la Tonhalle de Zurich, l’Orchestre Philharmonia de Londres, l’Orchestre de Cleveland, l’Orchestre symphonique de la Radio de Francfort et l’Orchestre symphonique de Vienne. Philippe Herreweghe est artiste en résidence à l’Alte Oper de Francfort. À l’été 2020, il poursuivra sa résidence au Festival de Salzbourg avec la représentation de la Missa solemnis de Beethoven.

Philippe Herreweghe a reçu de nombreux prix pour son engagement artistique constant. En 1990, la presse musicale européenne l’a nommé personnalité musicale de l’année. Philippe Herreweghe et le Collegium Vocale de Gand ont été nommés ambassadeurs culturels de Flandre en 1993. Un an plus tard, il a été nommé officier dans l’ordre belge des Arts et Lettres, et en 1997, il a reçu le doctorat honorifique de l’Université catholique de Louvain. En 2003, il a été fait chevalier de la Légion d’honneur. En 2010, la ville de Leipzig l’a gratifié de la Médaille Bach pour ses interprétations des œuvres du cantor. En 2017, l’Université de Gand lui a décerné un doctorat honoris causa.

Haut de la page