Skip to main content

triangle noir déscendant

Artistes invités

Robert
Ames

Direction

Robert Ames
©
© Julien Mignot

Robert Ames

Né en 1985, l’Anglais Robert Ames est à l’avant-garde d’une nouvelle génération de musiciens n’hésitant pas à questionner les conventions et les rituels entourant la musique classique. Co-directeur artistique et chef du London Contemporary Orchestra, il dirige le LCO dans des concerts à guichets fermés au club Printworks et à l’Oval Space, au Royal Festival Hall, au Barbican Centre, à l’Opéra royal de Covent Garden et, dans le cadre des BBC Proms, à la Tate Modern et au Royal Albert Hall.

Robert Ames collabore avec de nombreuses figures majeures de la musique contemporaine comme Philip Glass, Meredith Monk, Terry Riley et Steve Reich, ainsi qu’avec Bryce Dessner, Nico Muhly, Richard Reed Parry, Anna Meredith ou Mica Levi. Il promeut ardemment la musique de compositeurs de sa génération, créant des œuvres de Shiva Feshareki, Claire M Singer, Emilie Levenaise Farroush, Catherine Lamb et Edmund Finnis, et s’associe à des artistes aussi divers que la styliste Vivienne Westwood et le sculpteur Conrad Shawcross (dans une production de Klang de Karlheinz Stockhausen à la Roundhouse de Londres) ou encore le designer Ron Arad. Il est également actif dans le monde de la pop, travaillant notamment avec Actress, DJ Shadow, Jonny Greenwood, Thom Yorke, Jamie XX et Franck Ocean. Régulièrement sollicité comme chef, orchestrateur et producteur pour des musiques de film, il a récemment dirigé la partition de Jonny Greenwood pour The Phantom Thread (nomination aux Oscars 2018).

Ses projets à venir incluent des performances de Become Ocean de John Luther Adams et Uaxuctum de Giacinto Scelsi au Barbican Centre, la trilogie des Bowie Symphonies de Philip Glass au Royal Albert Hall, une orchestration des Disintegration Loops de William Basinski avec la Camerata Manchester, une création d’Actress inspirée du Welt-Parlament de Stockhausen pour le Nederlands Kamerkoor, des tournées avec les Orchestres symphoniques d’Inde et du Kazakhstan et des sessions d’enregistrement aux Air Studios et à Abbey Road.

Haut de la page