Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Dès 7 ans

HISTOIRES D'ORCHESTRE

30/03/2019 - 18h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Stanislas
de Barbeyrac

Ténor

©
David Duchon-Doris

Stanislas de Barbeyrac

Stanislas de Barbeyrac s’est déjà produit avec grand succès sur des scènes aussi prestigieuses que le Grand Théâtre de Genève, l’Opéra royal de Covent Garden à Londres, l’Opéra national de Paris, la Staatsoper de Berlin, la Bayerische Staatsoper de Munich et l’Opéra d’Amsterdam.

Au cours de la saison 2018/2019, le ténor français fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York en Don Ottavio dans Don Giovanni de Mozart – rôle qu’il chantera ensuite à Munich, Paris et Orange – et à la Semperoper de Dresde en d’Alfredo dans La traviata de Verdi. Il chantera pour la première fois Piquillo dans La Périchole d’Offenbach à Bordeaux et reviendra à l’Opéra national des Pays-Bas dans le rôle de Tamino dans La Flûte enchantée de Mozart. En concert, il chantera notamment L’Heure espagnole de Ravel avec l’Orchestre symphonique de Londres.

La saison dernière, Stanislas de Barbeyrac a fait ses débuts à l’Opéra de Zurich en Tamino et au Théâtre royal de la Monnaie de Bruxelles en Chevalier dans Dialogues des carmélites de Poulenc. Il a chanté pour la première fois Gonzalve dans L’Heure espagnole à l’Opéra national de Paris et Pelléas dans Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Opéra national de Bordeaux.

En concert, il a chanté Elias de Mendelssohn, La Création de Haydn, le Requiem de Mozart, la Messa di gloria de Puccini, L’Enfance du Christ et le Te Deum de Berlioz.

Stanislas de Barbeyrac s’est formé au Conservatoire de Bordeaux, où il a d’abord étudié avec Lionel Sarazzin. En 2014, il a été nommé «Révélation artiste lyrique» aux Victoires de la musique.

Haut de la page