Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Stanislaw
Skrowaczewski

Direction

Stanislaw Skrowaczewski en concert
©
Stanislaw Skrowaczewski © Toshiyuki Urano

Stanislaw Skrowaczewski

Stanisław Skrowaczewski occupe une place particulière sur la scène musicale internationale, reconnu à la fois comme un chef d’orchestre majeur et comme compositeur.

Né à Lwów, en Pologne, il a commencé l’étude du piano et du violon à l’âge de quatre ans, a composé ses premières œuvres symphoniques à sept, donné son premier récital public au piano à onze ; deux ans plus tard, il jouait et dirigeait le Troisième Concerto pour piano de Beethoven. Une blessure à la main durant la guerre mit un terme à sa carrière d’instrumentiste, et il se consacra dès lors à la direction d’orchestre et à la composition. En 1946, il devint chef de l’Orchestre philharmonique de Wrocław, puis fut directeur musical du Philharmonique de Katowice (1949-1954), du Philharmonique de Cracovie (1954-1956) et de l’Orchestre national de Varsovie (1956-1959). Il passa l’immédiat après-guerre à Paris, étudiant auprès de Nadia Boulanger et cofondant le groupe d’avant-garde Le Zodiaque.

Après avoir remporté en 1956 le Concours international de chefs d’orchestre de Rome, il fut invité par George Szell à faire ses débuts américains, à la tête de l’Orchestre de Cleveland, en 1958. En 1960, il fut nommé directeur musical de l’Orchestre symphonique de Minneapolis (aujourd’hui Orchestre du Minnesota). Skrowaczewski est l’invité régulier des plus grands orchestres mondiaux, ainsi que de la Staatsoper de Vienne et du Metropolitan Opera. Il a fait des tournées internationales avec l’Orchestre du Concertgebouw, l’Orchestre national de France, les orchestres de Varsovie, Hambourg,  Philadelphie et Cleveland. De 1984 à 1991, après dix-neuf années à la tête de l’Orchestre de Minneapolis, il a été nommé premier chef de l’Orchestre Hallé (Manchester). De 2007 à 2010, il a occupé les mêmes fonctions  auprès de l’Orchestre symphonique japonais Yomiuri.

Ses œuvres ont été jouées par les plus grands orchestres. La dernière en date, Music for Winds (2009), est déjà au répertoire de l’Orchestre de la Radio bavaroise, de l’Orchestre Yomiuri et de l’Orchestre du Minnesota. Ses interprétations des symphonies de Bruckner lui ont valu la médaille d’or de la Société Mahler-Bruckner. Au sein d’une discographie très vaste, ses enregistrements des onze symphonies de Bruckner et des neuf de Beethoven, avec l’Orchestre de la Radio sarroise (Arte Nova), ont été encensées par la critique. En 2011, Skrowaczewski a fait un retour très attendu à la tête de l’Orchestre philharmonique de Berlin, dirigeant trois exécutions mémorables de la Troisième Symphonie de Bruckner.

Stanisław Skrowaczewski a dirigé l’Orchestre national de Lyon à de multiples reprises, la dernière fois en janvier 2009.

Une biographie détaillée de Stanisław Skrowaczewski est disponible sous le titre de Seeking the Infinite :The Musical Life of Stanisław Skrowaczewski, publié par Frederick Harris, Jr. en 2011. Cet ouvrage est disponible sur seekingtheinfinite.com.

Images

Haut de la page