Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

PUTAIN DE GUERRE !

08/04/2018 - 16h

Noir90

Présentation de saison

PRESENTATION DE SAISON 2018/2019

24/04/2018 - 19h30

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Stefano
Bollani

Piano

Portrait de Stefano Bollani
©
© Valentina Cenni

Stefano Bollani

Né en 1972, Stefano Bollani commence l’étude du piano à l’âge de six ans.

Diplômé du Conservatoire Luigi-Cherubini de Florence en 1993, il se produit depuis lors sur les scènes internationales les plus prestigieuses : Umbria Jazz à Pérouse en Italie, Festival de Jazz de Montréal, Town Hall de New York, Fenice de Venise, Barbican Centre à Londres, Salle Pleyel à Paris, Scala de Milan, etc. et collabore avec des musiciens de renom : Richard Galliano, Caetano Veloso, Hamilton de Holanda, Phil Woods, Lee Konitz, Miroslav Vitous, Han Bennink, Aldo Romano, Michel Portal, Gato Barbieri, Pat Metheny, Bobby McFerrin, Franco D’Andrea, Martial Solal, Uri Caine, John Abercrombie, Hector Zazou, Daniel Harding, Kristjan Järvi… Avec Chick Corea, il a enregistré un album live intitulé Orvieto en 2011 pour ECM.

Depuis 1996, Stefano Bollani collabore étroitement avec le trompettiste Enrico Rava, qu’il considère comme son mentor. Ensemble, ils ont donné plusieurs centaines de concerts et enregistré treize albums, parmi lesquels citons : Tati, en trio avec Paul Motian (ECM, 2005) ; The Third Man, en duo (ECM, 2007) et New York Days, en quintet avec Mark Turner, Larry Grenadier et Paul Motian (ECM, 2008).

Créateur insatiable, avide de nouvelles rencontres et de nouvelles collaborations, Stefano Bollani se passionne pour tous les genres, du jazz à la pop en passant par les musiques du monde et la musique classique. Il a notamment enregistré d’excellentes versions des concertos pour piano de Poulenc, Ravel et Gershwin.

Haut de la page