Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

3 mois > 3 ans

EVEIL 3 MOIS>3 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

3 ans > 5 ans

EVEIL 3 ANS>5 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 11h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Gratuit

CONCERT POUR LES ETUDIANTS

29/11/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Novembre 2018
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Thomas
Ospital

Orgue

Thomas Ospital
©
© Jean Radel

Thomas Ospital

Né en 1990 au Pays basque (France), Thomas Ospital commence ses études musicales au Conservatoire de Bayonne et obtient, en 2008, un premier prix d’orgue dans la classe d’Esteban Landart. Il poursuit ses études au Conservatoire national supérieur de musique et de danse (CNSMD) de Paris où il travaille auprès de personnalités musicales comme Olivier Latry, Michel Bouvard, Thierry Escaich, Philippe Lefebvre, László Fassang, Isabelle Duha, Pierre Pincemaille et Jean-François Zygel. Il y obtient cinq premiers prix en orgue, improvisation, harmonie, contrepoint et fugue.

Il remporte de nombreux prix dans différents concours internationaux comme ceux de Saragosse (premier prix) en 2009, Chartres (prix Duruflé et prix du public) en 2012, Toulouse (deuxième prix) en 2013, Angers (grand prix Jean-Louis-Florentz et prix du public) et Chartres (second prix, prix du public et prix Jean-Louis-Florentz) en 2014.

En 2012, il est pendant six mois «Young Artist in Residence» à la cathédrale Saint-Louis-roi-de-France de La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis. En mars 2015, il est nommé sur concours titulaire du grand orgue de l’église Saint-Eustache à Paris. L’année suivante 2016, il devient le premier organiste en résidence du nouvel orgue Grenzing de l’Auditorium de Radio France.

L’improvisation tient une place importante dans sa pratique musicale, sous la forme notamment de l’accompagnement de films muets. Son activité de concertiste l’amène à se produire tant en France qu’à l’étranger, aussi bien en soliste, en musique de chambre ou avec orchestre symphonique. Depuis 2017, il est professeur d’harmonisation au clavier au CNSMD de Paris ; il y enseigne également l’harmonie pour les ingénieurs en formation supérieure aux métiers du son. Il a enregistré deux disques, l’un consacré à Liszt à l’orgue de Saint-Eustache (2017), l’autre mettant en regard Bach et Escaich à l’orgue de Radio France (2018).

Haut de la page