Skip to main content

triangle noir déscendant

Artistes invités

Wilson
Hermanto

Direction

Portrait de Wilson Hermanto
©
Wilson Hermanto © DR

Wilson Hermanto

Le chef d’orchestre américain Wilson Hermanto est en train de s’imposer rapidement sur la scène internationale grâce aux succès qu’il a récemment obtenus à la tête d’orchestres comme l’Orchestre philharmonique de Londres, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre symphonique de Prague, l’Orchestre de chambre de Paris en tournée au Japon (avec une réinvitation immédiate pour des concerts à Paris), l’English Chamber Orchestra en tournée en France et l’Orchestre du Festival du Schleswig-Holstein en tournée aux États-Unis avec en soliste le pianiste Lang Lang. Son interprétation de la Première Symphonie de Gustav Mahler à la tête du Sinfonietta de Lausanne, à l’occasion du cent cinquantième anniversaire de la naissance du compositeur, a été très remarquée.

Ces dernières saisons, Wilson Hermanto a collaboré notamment avec l’Orchestre de Cleveland, la Radiophilharmonie du NDR (Hanovre), l’Orchestre de l’Opéra national de Lorraine, l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre de chambre de Genève, l’Orchestre de Floride, l’Orchestre d’État du Brandebourg (Francfort/Oder) et l’Orchestre symphonique de Moscou (pour un Requiem de Verdi couronné de succès dans la Grande Salle du Conservatoire de Moscou), l’Orchestre national d’Île-de-France, l’Orchestre de Bretagne ; il vient de diriger Orphée aux Enfers d’Offenbach à Genève.

Wilson Hermanto a fait des études de violon au Peabody Conservatory of Music (Baltimore, Maryland) et de direction auprès de Sixten Ehrling à la Manhattan School of Music (New York). Il a également été l’un des derniers élèves de Carlo Maria Giulini à la Scuola di Musica de Fiesole. À New York, il a été directeur musical et membre fondateur du Prometheus Chamber Orchestra (1996-2002). Ensemble, ils ont joué le répertoire classique et romantique, mais aussi exploré la musique des grands compositeurs du XXe siècle. Wilson Hermanto a été directeur musical de l’orchestre de jeunes de la Young Musicians Foundation (YMF) à Los Angeles (1999-2002), avec lequel il a fait ses débuts lyriques dans Hänsel et Gretel de Humperdinck ; ils ont également assuré la création mondiale d’œuvres importantes de la jeune génération de compositeurs américains, avec le soutien de la Fondation BMI. Cette sensibilité particulière pour la musique contemporaine l’a fait remarquer par Pierre Boulez, qui l’a invité à venir travailler avec lui à l’Académie du Festival de Lucerne. De 2002 à 2004, Wilson Hermanto a été chef assistant de l’Orchestre de Cleveland sous la tutelle de Franz Welser-Möst, puis il a occupé les mêmes fonctions de 2004 à 2007 auprès de Christoph Eschenbach à la tête de différents orchestres.

Wilson Hermanto a remporté un grand succès au mois de mai 2012 en remplaçant le chef au pied levé à la tête de l’Orchestre national de Lyon, dans un programme comportant notamment Amériques d’Edgar Varèse.

Images

Haut de la page