Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

LEVER DE RIDEAU

25/09/2018 - 19h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Septembre 2018
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2015-2016

Anne
Akiko Meyers

Violon

Anne Akiko Meyers
©
© Lisa-Marie Mazzucco

Anne Akiko Meyers

Anne Akiko Meyers, violon

Anne Akiko Meyers est saluée dans le monde entier pour son talent et son charisme, que ce soit sur scène, sur la Toile, ou lors de retransmissions radiodiffusées ou télévisées. Elle se produit régulièrement en récital et en soliste avec des orchestres majeurs, et c’est l’une des artistes les plus diffusées au disque, avec 30 albums.

Le label eOne Music vient de publier son 30e disque, The American Masters ; on peut y entendre les premiers enregistrements mondiaux du concerto pour violon de Mason Bates et de Lullaby for Natalie de John Corigliano (composé pour la fille aînée d’Anne Akiko Meyers), ainsi que le concerto de Samuel Barber, le tout avec le London Symphony Orchestra et Leonard Slatkin.

Ces derniers mois, Anne Akiko Meyers a joué en récital et en concerto en Amérique du nord et du Sud, en Europe et en Asie, présentant notamment le concerto de Mason Bates avec les Orchestres symphoniques de Chicago, Detroit, Nashville et Richmond – une œuvre dont elle est la co-commanditaire et qu’elle a créée avec l’Orchestre symphonique de Pittsburgh en décembre 2012. Elle vient de jouer le concerto de Mendelssohn avec l’Orpheus Chamber Orchestra au Carnegie Hall de New York, obtenant une critique enthousiaste du New York Times.

Commanditaire de nombreuses œuvres nouvelles, elle a créé des œuvres de Mason Bates, Jakub Ciupinski, John Corigliano, Jennifer Higdon, Samuel Jones, Wynton Marsalis, Akira Miyoshi, Arvo Pärt, Gene Pritsker, Somei Satoh et Joseph Schwantner. Elle a collaboré avec de nombreuses stars hors du répertoire classique, notamment les jazzmen Chris Botti et Wynton Marsalis, le musicien d’avant-garde Ryuichi Sakamoto ou le pionnier de la musique électronique Isao Tomita.

Née à San Diego (Californie), Anne Akiko Meyers a étudié avec Alice et Eleonore Schoenfeld à la Colburn School of Performing Arts (Los Angeles), Josef Gingold à l’Université de l’Indiana, et Felix Galimir, Masao Kawasaki et Dorothy DeLay à la Juilliard School of Music de New York.

Haut de la page