Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

VISITE GUIDEE

27/01/2018 - 14h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Orchestre national de Lyon

SOL GABETTA / ALAN GILBERT

27/01/2018 - 18h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2015-2016

Barbara
Frittoli

Soprano

Barbara Frittoli

Barbara Frittoli

Barbara Frittoli est née à Milan. Elle a étudié au Conservatoire Giuseppe-Verdi de cette ville et remporté de nombreux prix internationaux. Elle est l’invitée régulière des principales maisons d’opéra, notamment le Metropolitan Opera de New York, l’Opéra royal de Covent Garden à Londres, la Scala de Milan, l’Opéra national de Paris, la Bayerische Staatsoper à Munich, la Semperoper de Dresde, le Liceu de Barcelone, l’Opéra de Rome, le Grand Théâtre de Genève et les scènes de Florence, Naples, Turin, Bologne, Bruxelles ou Jérusalem. Elle se produit également dans des festivals aussi prestigieux que Salzbourg, Ravenne, Glyndebourne ou le Mai musical florentin. Parmi ses rôles fétiches, citons Donna Elvira (Don Giovanni), la Comtesse Almaviva (Les Noces de Figaro), Fiordiligi (Così fan tutte), Antonia (Les Contes d’Hoffmann), Liù (Turandot), Mimì (La Bohème), le rôle titre d’Adriana Lecouvreur de Cilea, Micaëla (Carmen) et de nombreux grands rôles verdiens : Desdemona (Otello), Alice (Falstaff), Amelia (Simon Boccanegra), Leonora (Le Trouvère), Elisabetta (Don Carlo) ou le rôle titre de Luisa Miller. En 2012, elle a été nommée Kammersängerin (membre de l’ensemble de chambre) de la Staatsoper de Vienne. Au sein de sa discographie, citons le Stabat Mater de Pergolèse (EMI) et Le Trouvère (Sony) sous la direction de Riccardo Muti, La Bohème (Philips) sous la direction de Zubin Mehta et Pagliacci (Decca) sous la direction de Riccardo Chailly.

Haut de la page