Skip to main content

triangle noir déscendant

Saison 2015-2016

Beate
Ritte

Soprano

Beate Ritte
©
©Walter

Beate Ritte

La soprano autrichienne Beate Ritter a étudié à l’Université des arts et au Conservatoire de Vienne. Elle a fait ses débuts scéniques en 2009 au Theater an der Wien de cette ville en Yniold (Pelléas et Mélisande), sous la direction de Bertrand de Billy et aux côtés de Natalie Dessay.

Beate Ritter est en troupe à la Volksoper de Vienne depuis 2010, et elle s’y est fait remarquer tout particulièrement en Reine de la Nuit (La Flûte enchantée), en Adèle (La Chauve-Souris) et en Blonde (L’Enlèvement au sérail).

Durant la saison 2015/2016, Beate Ritter se produit à la Volksoper en Reine de la Nuit, en Adèle, en Annina (Une nuit à Venise de Johann Strauss fils), en Anastasia (Princesse Csárdás d’Imre Kálmán) et en Frasquita (Carmen). Au concert, elle est la soliste de Carmina Burana à la Volksoper. Elle retourne à l’Opéra de Leipzig en Reine de la Nuit. En mai 2016, elle part avec la Volksoper en tournée au Japon, où elle va chanter Adele, Anastasia et Olga (La Veuve joyeuse de Franz Lehár).

Précédemment, elle a incarné Susanna (Les Noces de Figaro) et la Reine de la Nuit à la Komische Oper de Berlin, Fiakermilli (Arabella de Richard Strauss) à l’Opéra de Cologne, la Reine de la Nuit à la Deutsche Oper am Rhein (Düsseldorf/Duisbourg), Blonde à Nantes et à l’Opéra de Rome. 

En décembre 2013, elle a chanté Voix du printemps de Johann Strauss fils à la Philharmonie am Gasteig de Munich, lors d’un concert de gala consacré à l’opérette viennoise.

Au concert, elle chante les cantates et Passions de Bach, la Missa solemnis de Beethoven, les messes de Haendel, l’Exsultate jubilate, la Messe en ut mineur et les airs de concert pour soprano colorature de Mozart. Elle interprète également le répertoire du lied, de Franz Schubert à Mauricio Kagel et Aribert Reimann.

Haut de la page