Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2015-2016

Catherine
Trottmann

Mezzo-soprano

Catherine Trottmann
©
©DR

Catherine Trottmann

En résidence à la Staatsoper de Vienne pour la saison 2014/2015, Catherine Trottmann a incarné récemment la Rose dans Le Petit Prince de Michaël Levinas, d’après Saint-Exupéry, à l’Opéra de Lausanne (création), au Grand Théâtre de Genève, au Théâtre du Châtelet, à l’Opéra de Lille et au Bateau-Feu de Dunkerque. Elle est également en concert avec l’Orchestre national de Lorraine à l’Arsenal de Metz.

Diplômée du Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en juin 2014, où elle a étudié dans la classe de Glenn Chambers, Catherine Trottmann est remarquée très tôt pour la richesse de son timbre et son investissement scénique. En 2013, elle obtient le second prix et le prix spécial de l’Adami au Concours international de chant lyrique d’Arles.

Elle se produit régulièrement en récital, et avec orchestre. Elle chante l’Oratorio de Noël de Saint-Saëns avec le Nouvel Orchestre philharmonique de Moscou en 2009 et, en 2012, Le Roi David salle Pleyel et à Notre-Dame de Paris, et le Requiem de Duruflé dirigé par Pierre Cao. Elle a récemment interprété Shéhérazade de Ravel lors du festival Musica Nigella et a participé au Festival d’Aix-en-Provence dans le spectacle Viardot la liberté.

Mais sa personnalité dramatique la porte surtout vers l’opéra. En 2011, elle fait ses débuts scéniques dans le rôle de l’Enfant dans L’Enfant et les sortilèges à Paris ; elle reprend ce rôle avec l’Orchestre national d’Île-de-France salle Pleyel, puis comme doublure au Festival d’Aix-en-Provence. Par la suite, elle est à l’affiche de La Flûte enchantée et de Hänsel et Gretel à l’Opéra de Metz. Elle s’est produite au Palais Garnier pour la création française d’Illusions perdues de Leonid Dessiatnikov avec le ballet du Théâtre Bolchoï.

Haut de la page