Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

3 mois > 3 ans

EVEIL 3 MOIS>3 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

3 ans > 5 ans

EVEIL 3 ANS>5 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 11h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Gratuit

CONCERT POUR LES ETUDIANTS

29/11/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Novembre 2018
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2015-2016

Dimitri
Naïditch

Piano, arrangements, composition

©
David Duchon-Doris

Dimitri Naïditch

Dimitri Naïditch est né en 1963 d’un père physicien et académicien des Sciences et d’une mère, Nina, reconnue comme l’un des meilleurs professeurs de piano de l’ex-bloc soviétique pour les jeunes de trois à dix-huit ans. Dès la petite enfance, il se produit dans diverses salles de concert de sa ville natale, Kiev. En 1990, il couronne brillamment ses études au Conservatoire supérieur Tchaïkovski de Moscou. Parallèlement, il se passionne pour le jazz et participe aux principaux festivals de jazz d’Europe de l’Est, de Suisse, d’Italie, avec ses compositions personnelles, relectures du jazz contemporain, du folklore natal et de la musique classique.

Dimitri Naïditch vit depuis 1991 en France et, depuis 1994, il enseigne au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon. Il est lauréat de plusieurs concours de jazz, notamment celui de la Défense.

En 1996 sort son premier album en solo,De l’avis d’un clown, et en 1999, il crée un festival de musique classique et de jazz, Les Mélomanies d’Annonay, sur le principe du décloisonnement des styles musicaux. Il poursuit une activité de concertiste en France et à l’étranger et réalise plusieurs commandes en tant que compositeur (pièces pour enfants, musique pour le théâtre, documentaires, etc.) tout en donnant régulièrement des classes de maître. En 2012, Jean-François Zygel l’invite à donner un concert au Théâtre du Châtelet sur le thème de Bach en jazz, qu’il prolonge par une invitation à son émission La Boîte à musique sur France 2 (pour une revisitation du thème de la Quarantième Symphonie de Mozart). Les spectacles Bach en jazz et Mozart en jazz donnent lieu à plusieurs représentations, notamment au théâtre de la Gaîté-Montparnasse. Dans la foulée, Dimitri Naïditch présente, en janvier 2013, un Tchaïkovski en jazz au Théâtre du Châtelet  et dans La Boîte à musique.

Haut de la page