Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

29/12/2018 - 18h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

31/12/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Décembre 2018
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2015-2016

Dorothee
Mields

Soprano

Dorothee Mields
©
© Annelies van der Vegt

Dorothee Mields

Dorothee Mields est l’une des meilleures interprètes des répertoires des XVIIe et XVIIIe siècles, saluée pour la beauté de son timbre autant que par ses interprétations émouvantes. Sa technique impeccable et la clarté éthérée de sa voix font également merveille dans la musique contemporaine, celle notamment de Beat Furrer, Gérard Grisey, Hans Werner Henze et Pierre Boulez. Elle se produit régulièrement avec le Collegium Vocale Gent, le Collegium Bach du Japon, la Société Bach des Pays-Bas, le Freiburger Barockorchester, le RIAS Kammerchor, l’Orchestre du XVIIIe siècle, l’Orfeo Barockorchester, la Lautten Compagney et le Klangforum Wien, sous la direction de chefs comme Stefan Asbury, Ivor Bolton, Frans Brüggen, Pierre Cao, Beat Furrer, Paul Goodwin, Philippe Herreweghe, Wolfgang Katschner, Gustav Leonhardt, Emilio Pomárico, Hans-Christoph Rademann, Ludger Rémy, Peter Schreier, Andreas Spering, Christoph Spering, Stephen Stubbs, Masaaki Suzuki et Jos van Veldhoven.

Dorothee Mields est l’invitée de grands festivals internationaux comme le Festival Bach de Leipzig, le Suntory Music Foundation Summer Festival au Japon, le Boston Early Music Festival, le Festival des Flandres, le Festival de Vienne, le Festival Haendel de Halle, les Niedersächsische Musiktage et le Musikfest Bremen. Passionnée par la musique de chambre, elle participe à des projets  comme Lord Nelson at the river Nile (musiques de Haydn et de contemporains en rapport avec les batailles de Lord Nelson), White as Lillies was her Face, mêlant des songs de John Dowland avec des textes de Heinrich Heine, Mort exquise, mort parfumée, autour de compositions impressionnistes françaises, ou Duft und Wahnsinn [Senteurs et folie] avec Hille Perl à la viole de gambe et Lee Santana au luth.

Sa discographie, qui se développe sans cesse, lui a valu de nombreuses récompenses.

Haut de la page