Skip to main content

triangle noir déscendant

Saison 2015-2016

Johan
Reuter

Baryton-basse

Johan Reuter
©
© Miklos Szabo

Johan Reuter

En 2015, Johan Reuter a participé aux productions de La Walkyrie mise en scène par Atom Agoyan à Toronto (prise de rôle en Wotan), de Saul et David de Carl Nielsen à Copenhague, et de Lulu mise en scène par William Kentridge à Amsterdam et au Metropolitan Opera de New York.

Johan Reuter a étudié à l’Académie royale de musique et à l’Académie royale de théâtre dans sa ville natale de Copenhague. Il a suivi les cours d’interprétation d’Ernst Haefliger, Anthony Rolfe-Johnson et Richard Trimborn. Depuis 1996, il est soliste au Théâtre royal de Copenhague, où il a chanté un large répertoire.

Récemment, on a pu l’entendre dans Cavalleria rusticana/Pagliacci et en Scarpia (Tosca) à Copenhague, en Barak (La Femme sans ombre) à New York, Berlin, Zurich et Amsterdam, dans le rôle titre de Nabucco à la Deutsche Oper de Berlin, dans L’Affaire Makropoulos au Met et au Festival de Salzbourg, en Wotan (L’Or du Rhin) à Munich et Budapest. Il a incarné Thésée dans la création mondiale du Minotaure de Harrison Birtwistle à Covent Garden (Londres), où il est apparu en outre dans Elektra, Salomé, Wozzeck et La Fiancée du tsar. Il a chanté Le Vaisseau fantôme à Madrid, Berlin et Copenhague, Les Noces de Figaro à la Deutsche Oper, De la maison des morts à Paris et Madrid et Così fan tutte à Hambourg.

Au concert, il a chanté notamment La Création et Les Saisons de Haydn, la Huitième Symphonie, les Rückert-Lieder et Das klagende Lied de Mahler, la Neuvième Symphonie de Beethoven, les Quatre Chants sérieux et Un requiem allemand de Brahms, le Requiem de Mozart, Roméo et Juliette de Berlioz, Peer Gynt de Grieg et les Sonnets de Michel-Ange de Chostakovitch.

Johan Reuter a enregistré Tristan et Isolde sous la direction de Marek Janowski, Holger Danske de Kunzen et Maskarade de Nielsen sous la direction d’Ulf Schirmer (Gramophone Award).

Haut de la page