Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2015-2016

Pierre
Queval

Orgue et présentation

Pierre Queval
©
© DR

Pierre Queval

Né en 1988 dans la région nantaise, Pierre Queval reçoit d’abord l’enseignement de Michel Bourcier, Éric Lebrun et Pierre Pincemaille, pour l’orgue et l’improvisation, aux Conservatoires à rayonnement régional de Nantes et Saint-Maur-des-Fossés. Au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, il étudie dans la classe d’orgue de Michel Bouvard et Olivier Latry ainsi que dans les classes d’improvisation (orgue et piano) de Thierry Escaich, László Fassang, Philippe Lefebvre et Jean-François Zygel. Il est récompensé d’un prix de contrepoint (classe de Pierre Pincemaille) en 2013, de la licence d’improvisation à l’orgue en 2014 et du master d’orgue (interprétation) en 2015.

Pierre Queval est organiste titulaire du grand orgue Cavaillé-Coll/Haerpfer-Ermann de l’église Saint-Ignace de Paris depuis novembre 2014. Il est également organiste assistant du grand orgue historique Debierre de l’église Notre-Dame-de-Bon-Port de Nantes depuis 2007.

Pierre Queval donne des récitals dans toute la France. Il se produit régulièrement à Paris (Saint-Sulpice, Saint-Eustache, Saint-Denis, la Trinité, Saint-Séverin…) et est l’invité de plusieurs festivals renommés : Radio France et Montpellier, La Chaise-Dieu, Annecy Classic Festival, Toulouse les Orgues… Il joue avec plusieurs formations vocales et a enregistré, avec la soprano Ellen Giacone, un album d’Ave Maria français des XIXe et XXe siècles. Il a également fondé le trio Meigma avec la flûtiste Charlotte Berthomé et la violoniste Mathilde Gandar. Il accompagne au piano les projections de films muets à la Fondation Jérôme Seydoux/Pathé à Paris.

De novembre 2015 à avril 2016, il sera Youth Artist in Residence à la cathédrale Saint-Louis de La Nouvelle-Orléans (États-Unis).

Haut de la page