Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

LEVER DE RIDEAU

22/12/2018 - 17h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

29/12/2018 - 18h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

30/12/2018 - 16h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

31/12/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Décembre 2018
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2017-2018

Anaïk
Morel

Mezzo-soprano

©
David Duchon-Doris

Anaïk Morel

Née à Lyon, Anaïk Morel est diplômée du Conservatoire national supérieur musique et danse de sa ville natale. Elle est lauréate du Concours Pierre-Bernac à Saint-Jean-de-Luz (2004), du Concours international de musique de chambre de Lyon (2006) et du Concours Reine-Élisabeth à Bruxelles (2011). Soliste en troupe à la Staatsoper de Bavière (Munich) de 2008 à 2010, elle s’y produit entre autres dans Nabucco (Fenena), Luisa Miller (Federica), Falstaff (Meg Page), Hänsel et Gretel (Hänsel), Palestrina (Silla) et La Femme silencieuse (Carlotta). On a pu l’entendre depuis lors à la Staatsoper de Berlin, à l’Opéra de Sarrebruck, à l’Opéra de Stuttgart, au Festival de Salzbourg, à la Scala de Milan, à l’Opéra de Paris, à l’Opéra de Lyon et à l’Opéra national de Lorraine (Nancy).

Au cours de ces dernières années, elle fait ses débuts en Carmen à la Staatsoper de Stuttgart, puis reprend ce rôle avec un grand succès à l’Opéra de Zurich et à l’Opéra de Montpellier. Elle est également Preziosilla (La Force du destin) à l’Opéra de Bâle, Fenena (Nabucco) à la Staatsoper de Bavière et Charlotte (Werther) à l’Opéra de Klagenfurt et à l’Opéra du Rhin. En concert, elle s’est produite avec l’Orchestre symphonique de Montréal, l’Orchestre de Picardie, l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy, l’Orchestre d’Angers Nantes Opéra, l’Orchestre national de Lyon, les Musiciens du Louvre, les Siècles, Insula Orchestra, le Brussels Philharmonic, la Musique des Lumières sous la baguettes de chefs tels que Facundo Agudin, Nicolas André, Laurence Equilbey, Kent Nagano, Hervé Niquet, François-Xavier Roth, Sébastien Rouland ou Leonard Slatkin.

Haut de la page