Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2017-2018

Claudia
Boyle

Soprano

©
David Duchon-Doris

Claudia Boyle

Ancien membre du prestigieux Projet jeunes chanteurs du Festival de Salzbourg, l’Irlandaise Claudia Boyle a vu sa carrière internationale exploser ces dernières saisons, avec des prestations très remarquées à Zurich, Rome, Londres, Berlin et New York.

Parmi les faits marquants de la saison 2016/2017, citons Leila (Les Pêcheurs de perles) à l’English National Opera, Helena (Orest de Trojahn) à l’Opéra de Zurich, Dede (A Quiet Place de Bernstein) avec l’Orchestre symphonique de Montréal et Kent Nagano (enregistré chez Decca) et la Huitième Symphonie de Mahler à Tokyo avec l’Orchestre symphonique de la NHK et Paavo Järvi.

Depuis son passage à Salzbourg, Claudia Boyle a fait de nombreuses prises de rôle prestigieuses, notamment Konstanze (L’Enlèvement au sérail) à la Komische Oper de Berlin, Tytania (Le Songe d’une nuit d’été), Gilda (Rigoletto) à l’Opéra de Rome et Lucia (Lucia di Lammermoor) à l’Opéra national du Danemark. Elle a fait ses débuts à la Semperoper de Dresde en Adina (L’Élixir d’amour), à l’Opéra de Zurich en May-Shan (création mondiale de Rote Laterne de Christian Jost) et au Festival d’Édimbourg (création mondiale de The Last Hotel de Donnacha Dennehy).

En concert, elle a chanté le Chant sur la mort de Joseph Haydn de Cherubini au Festival de Salzbourg sous la direction de Riccardo Muti et s’est produite avec la Deutsche Kammerphilharmonie de Brême et Paavo Järvi, avec la Philharmonie du NDR de Hanovre et Eivind Gullberg Jensen et avec l’Ensemble Modern et Kent Nagano au Konzerthaus de Berlin et au Festival de Dresde.

Née à Dublin et diplômée de la Royal Irish Academy of Music, Claudia Boyle a remporté le prix d’opéra en 2010 au Concours de Bois-le-Duc et le premier prix et le prix de la critique en 2012 au Concours Maria-Callas de Vérone.


Prochainement

Leonard Slatkin ©
© David Duchon-Doris

Orchestre national de Lyon

Beethoven : Symphonie n° 9

  • vendredi 15 juin à 20h
  • samedi 16 juin à 18h
Haut de la page