Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

31/12/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Décembre 2018
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2017-2018

Martin
Bacot

Orgue

Martin Bacot
©
© DR

Martin Bacot

Martin Bacot exerce à Lyon une double activité d’organiste et d’architecte.

Formé aux Conservatoires nationaux de région de Versailles, Angers et Saint-Maur-des-Fossés auprès d’Éric Lebrun, Frédéric Désenclos et Vincent Warnier (interprétation) et Pierre Pincemaille (improvisation), il est lauréat des concours internationaux d’improvisation de Sarrebruck (2e prix), Schwäbisch Gmünd (1er prix), Biarritz (grand prix), finaliste du grand prix d’interprétation Jean-Louis-Florentz (Angers) et du Concours international d’improvisation de Haarlem. De 1998 à 2010, il supplée régulièrement Pierre Pincemaille au grand orgue Cavaillé-Coll de la cathédrale de Saint-Denis. Il s’est produit en récital en France, en Allemagne, en Angleterre. Il explore également l’improvisation soliste et avec d’autres artistes (musiciens, vidéastes, danseurs...). Il forme avec le saxophoniste Aymeric Sache le duo d’improvisateurs Heavens Keys, qui explore les sentiers croisés du free jazz et de l’improvisation contemporaine. 

Martin Bacot est depuis 2011 titulaire de l’orgue Michel-Merklin-Kuhn de Saint-Louis-de-la-Guillotière à Lyon.

En parallèle à ses études musicales, Martin Bacot a mené un cursus d’architecte à l’École supérieure d’architecture de Versailles. Diplômé en 2006, il exerce d’abord à Paris dans la restauration du patrimoine avant de rejoindre à Lyon l’agence Archipat en 2011. Diplômé architecte du Patrimoine (École de Chaillot à Paris) en 2015, il est reçu ensuite au concours d’architecte en chef des Monuments historiques en 2016, et désigné pour les départements du Jura et de la Côte d’Or.

Cette transversalité entre architecture, patrimoine et musique éclaire son approche de l’improvisation, de la restauration du patrimoine instrumental, et la conception de buffets d’orgues. L’instrument du Bourg d’Oisans, qu’il conçoit en collaboration avec le facteur d’orgue Jacques Nonnet, est livré en 2015. Il travaille actuellement à la conception d’orgues neufs à Avrillé et à Montpellier. 

Haut de la page