Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2017-2018

Stéphane
Belmondo

Trompette et bugle

©
David Duchon-Doris

Stéphane Belmondo

Né à Hyères en 1967, Stéphane Belmondo étudie la batterie, la trompette et l’accordéon classique au Conservatoire d’Aix-en-Provence avant de se perfectionner au Conservatoire de Marseille. Il est ensuite engagé au Bilboquet à Paris, et fait ainsi de nombreuses rencontres musicales : René Urtreger, Maurice Vander, Michel Gaudry, Pierre Michelot, André Ceccarelli, Chet Baker…

Il joue dans le groupe de Laurent Cugny Lumière, dans le groupe Abus avec Pierre-Jean Gaucher, le big band de Michel Legrand, le Big One de Jean-Michel Pilc et collabore jusqu’en 1990 avec Pierre Boussaguet. Entre 1989 et 1995, il multiplie les collaborations, seul ou avec son frère Lionel : For All Friends, Love and Peace (avec Dee Dee Bridgewater), Chatterton (avec Alain Bashung), etc.

Après un séjour à New York, il reprend le Belmondo Quintet pour Infinity (1999) et Live au Plana (2001), réalise Ameskeri avec Sylvain Luc, Elénar avec François Théberge,… En 2003, il participe à l’Hymne au soleil et enregistre son premier album soliste, Wonderland, consacré à Stevie Wonder ; en 2004 sort Influence, réalisé avec Yusef Lateef.

Après Saint-Germain-des-Prés (Christian Escoudé), il enregistre Ever After (2013) avec Jacky Terrasson, qui l’accompagne aussi dans Mother (2016). En 2015 sortent Love for Chet, hommage à Chet Baker, et Mediterranean Sounds, réunissant la famille Belmondo. 

Haut de la page