Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Décembre 2017
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Saison 2017-2018

Tabea
Zimmermann

Alto

Tabea Zimmermann
©
© Marco Borggreve

Tabea Zimmermann

En 2016/2017, Tabea Zimmermann a notamment donné la première du Concerto pour alto de Michael Jarrell au festival Musica de Strasbourg avec l’Orchestre national des Pays de la Loire sous la direction de Pascal Rophé et s’est produite avec l’Orchestre symphonique de Vienne et Ingo Metzmacher, l’Orchestre de la Suisse romande et Pascal Rophé, avec l’Orchestre du Konzerthaus de Berlin et Mario Venzago.

Avec le Quatuor Arcanto, dont elle fait partie aux côtés des violonistes Antje Weithaas et Daniel Sepec et du violoncelliste Jean-Guihen Queyras, elle a joué au Carnegie Hall à New York, à la Fondation Gulbenkian de Lisbonne, au Théâtre du Châtelet et à la Cité de la Musique à Paris, à la Philharmonie de Berlin, au Konzerthaus de Vienne…

En 1994, elle a donné la première mondiale de la Sonate pour alto solo de György Ligeti, une œuvre composée spécialement pour elle. Plus récemment, elle a créé Recicanto pour alto et orchestre de Heinz Holliger, le concerto Über die Linie IV de Wolfgang Rihm, Monh de George Lentz, Notte di pasqua de Frank Michael Beyer, un double concerto de Bruno Mantovani avec Antoine Tamestit et Filz d’Enno Poppe avec l’Ensemble Resonanz.

Tabea Zimmermann a commencé l’alto à l’âge de trois ans. Elle a étudié avec Ulrich Koch à la Musikhochschule de Fribourg et ensuite avec Sándor Végh au Mozarteum de Salzbourg. Elle a remporté le Concours Maurice-Vieux à Paris en 1983, ce qui lui a permis de recevoir un alto du facteur contemporain Étienne Vatelot, qu’elle joue encore aujourd’hui.

Depuis octobre 2002, elle est professeur à la Hochschule Hanns-Eisler à Berlin.

Haut de la page