Skip to main content

triangle noir déscendant

saison 2014-2015

Monika
Eder

Soprano

Monika Eder
©
© DR

Monika Eder

Monika Eder a étudié le chant auprès de Margarete Ast, puis de Paula Page à Francfort ; elle se perfectionne aujourd’hui auprès de Neil Semer à New York. Dès le début de ses études à Francfort, elle a été engagée par les théâtres de Mayence et Darmstadt et a commencé à se produire avec plusieurs ensembles baroques. Ses dons précoces pour la virtuosité et les coloratures apparaissent dans un enregistrement d’airs de Hasse et Graun réalisé à la Radio de Hesse. Dans son répertoire, elle marque une prédilection pour Bach, Mozart, Schubert et Mendelssohn. Elle collabore régulièrement avec le Kreuzchor de Dresde sous la direction de Roderich Kreile et a souvent été la soliste de l’ancien Cantor de Saint-Thomas de Leipzig, Georg Christoph Biller, avec le Chœur de Saint-Thomas et l’Orchestre du Gewandhaus. Ses interprétations des grands oratorios de Bach, Haendel et Mendelssohn l’ont conduite en Israël, en Estonie, en Lettonie et au Portugal.

Monika Eder est en outre une excellente interprète du répertoire du lied, notamment en compagnie du pianiste Gerold Huber.

Après une première invitation en 2013, Monika Eder est retournée à Beyrouth en 2014 comme «ambassadrice musicale». En compagnie de l’Orchestre national du Liban, elle a chanté les Sept Lieder de jeunesse d’Alban Berg et les Quatre Derniers Lieder de Richard Strauss.

Haut de la page