Skip to main content

triangle noir déscendant
Olga Kern au piano
©
Olga Kern © Franck Fleury

date et heure

  • Samedi 29 juin - 18h

durée

environ 1h30 avec entracte

Tarif

  • Série 1 : 46 €
  • Série 2 : 33 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Bourse du travail

Rapsodie «Paganini»

Programme

Sergueï Rachmaninov «Danse gitane» d’Aleko — 4 min
Sergueï Rachmaninov Concerto n° 4, en sol mineur, op. 40 (version de 1941-1942) — 25 min
Sergueï Rachmaninov L’Île des morts, op. 29 — 19 min
Sergueï Rachmaninov Rhapsodie sur un thème de Paganini, op. 43 — 23 min

résumé

Brillantissime paraphrase du Vingt-quatrième Caprice de Paganini, la Rhapsodie marqua les débuts communs d’Olga Kern et Leonard Slatkin aux BBC Proms de Londres, en 2008. Cette partition superpose une incroyable pyrotechnie instrumentale aux accents sinistres du Dies iræ de la Messe des morts grégorienne. Le même thème mortifère pave L’Île des morts, saisissant poème symphonique inspiré par un célèbre tableau d’Arnold Böcklin.

commentaires

1 commentaire

  • Currently 5 out of 5 Stars.
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Dernier commentaire :

Eh bien oui : superbe dernier concert !! Bravo à Olga Kern, à Leonard Slatkin et à tous les musiciens !!

Le jeudi 04 juillet 2013
09:45:04

Voir les commentaires Laisser un commentaire

images

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement, en salle, juste avant le concert.


Les concerts associés

David Guerrier joue de la trompette ©
© Christophe Abramowitz

Concerts symphoniques

Le charme de la trompette

  • jeudi 13 juin à 20h
  • samedi 15 juin à 18h
Après l'annulation la semaine dernière, pour raisons familiales, du chef...
Leonard Slatkin dirige ©
© Bruno Amsellem

Intégrale Rachmaninov

2e Concerto de Rachmaninov

  • samedi 22 juin à 18h
Le plus illustre, peut-être, de tous les concertos pour piano… Fiévreux,...
Olga Kern et Leonard Slatkin sur la scène de l'Auditorium ©
Olga Kern et Leonard Slatkin © Franck Fleury

Intégrale Rachmaninov

3e Concerto de Rachmaninov

  • jeudi 27 juin à 20h
Vertigineux de virtuosité, aussi capiteux que le n° 2, le Concerto n° 3...
Haut de la page