Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
vertpastel

Jazz

JAZZ 100

05/02/2017 - 16h

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28          
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

date et heure

  • Jeudi 16 février - 20h

durée

Environ 1h30

Tarif

  • Série 1 : 38 €
  • Série 2 : 24 €
  • Série 3 : 10 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Concert de l'Hostel Dieu

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie n° 25, en sol mineur, KV 183 — 20 min
Wolfgang Amadeus Mozart «Se il rigor d'ingrata sorte», extrait de Mitridate, re di Ponto, KV 87 — 3 min
Wolfgang Amadeus Mozart Exsultate jubilate, KV 165 — 15 min
Wolfgang Amadeus Mozart Divertimento en ré majeur, KV 136 — 15 min
Wolfgang Amadeus Mozart «Agnus Dei» des Litaniæ Lauretanæ de Beata Maria Virgine, KV 195 — 7 min
Wolfgang Amadeus Mozart Ouverture, arias et chœurs de Lucio Silla, KV 135 — 25 min

résumé

«Désormais, je peux écrire dans tous les styles», affirmait Mozart à son père en 1779. Comment se fait-il, alors, que sa plume soit si reconnaissable, dans ses symphonies comme dans ses sonates, dans ses opéras comme dans sa musique religieuse ? S’il n’est pas de style mozartien unique, peut-être l’identifie-t-on dans le mélange de naturel et d’élégance si caractéristique du musicien, ou dans ces saisissants effets dramatiques et cette impression de perfection qui domine son oeuvre.
Sous la direction de Franck-Emmanuel Comte, le Concert de l’Hostel Dieu s’interroge sur l’influence de ses trois voyages dans la péninsule italienne. Fasciné par les derniers grands castrats, Mozart a offert aux voix d’anges quelques-uns de ses plus beaux airs, ici extraits de Lucio Silla ou de Mitridate. Peut-être a-t-il aussi entendu les divertissements de Sammartini ou de Nardini, et en aurait-il été marqué dans son propre Divertimento en ré majeur. Quoi qu’il en soit, ses Litanies témoignent de l’influence du Padre Martini et de l’école napolitaine. Quant à la «Petite» Symphonie en sol mineur, elle laisse poindre une inquiétude qui la rapproche du mouvement préromantique allemand du Sturm und Drang.


propos d'avant concert

19h (durée : 30 minutes). Bas-Atrium, entrée libre.
Sophie Miczka et Franck-Emmanuel Comte animeront le propos.  

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Les concerts associés

Trevor Pinnock ©
© Peer Lindgreen

Formations invitées

Trevor Pinnok / Emmanuel Pahud

  • dimanche 29 janvier à 16h
François Devienne fut en son temps l’un des plus grands virtuoses de...
Martin Fröst ©
© Mats Backer

Orchestre national de Lyon

Mozart : concerto pour clarinette

  • jeudi 16 mars à 20h
Stadler pour Mozart, Bärmann pour Weber, Mühlfeld pour Brahms : si la...
Sylvia Schwartz ©
© Enrico Nawrath

Orchestre national de Lyon

Mozart : Requiem

  • jeudi 01 juin à 20h
  • samedi 03 juin à 18h
En 1990, Ton Koopman enregistra, à la tête d’un Orchestre baroque...
  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Haut de la page