Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

date et heure

  • Jeudi 15 septembre - 20h

durée

Environ 1h30

Tarif

  • Série 1 : 48 €
  • Série 2 : 34 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Le Sacre du Printemps

Programme

John Adams Short Ride in a Fast Machine — 4 min
John Cage 4’33 — 5 min
Sergueï Rachmaninov Rhapsodie sur un thème de Paganini, pour piano et orchestre, op. 43 (arr. pour orgue et orchestre de Cameron Carpenter) — 22 min
Igor Stravinsky Le Sacre du Printemps — 34 min

résumé

«Savez-vous l'effet que cela procure lorsqu’on vous offre une virée dans une voiture de sport sensationnelle, et que vous regrettez d’avoir accepté ?», demande John Adams à propos de Short Ride in a Fast Machine [Brève Course dans une voiture rapide]. Clés, archets et pistons entrés en action, l’orchestre se transforme en bolide et se lance dans une course irrésistible. Un beau départ pour l’Orchestre national de Lyon, prêt à faire route avec son nouveau compositeur associé, l’un des grands noms du minimalisme aux côtés de Steve Reich ou Philip Glass.

Pour ouvrir cette nouvelle saison, voici aussi le Sacre du Printemps, feu d’artifice de rythmes et de couleurs à l’origine de toute la modernité musicale du xxe siècle. Dans des décors de Russie païenne, la création en 1913 a provoqué le plus bruyant scandale de toute l’histoire de la musique ! Sous la conduite de son pilote Leonard Slatkin, l’Orchestre national de Lyon ne craint pas la sortie de route.
Dans 4’33, autre oeuvre emblématique de la modernité, John Cage confie le volant au public. Et dans la Rhapsodie sur un thème de Paganini, c’est la star des organistes américains, Cameron Carpenter, qui imposera son rythme sur le circuit. Au vu de sa virtuosité vertigineuse, il y a fort à parier qu’il soit décoiffant.


Dans le cadre des Happy Days #1, «Le Sacre du Printemps», en partenariat avec la Biennale de la Danse et les Journées européennes du Patrimoine.


Bis :
Bach / suite française n°5
Isham Jones and Gus Kahn  / I’ll see you in my dreams 

propos d'avant concert

19h (durée : 30 minutes). Bas-Atrium, entrée libre.
Jean-Marc Bador et Leonard Slatkin animeront ces propos. 

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle.

Télécharger la noteflèche vers la droite pour indiquer lien de téléchargement

Haut de la page