Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
vertpastel

ASAF AVIDAN

20/03/2017 - 20h

vertpastel

Orchestre national de Lyon

JEFF MILLS

29/03/2017 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

vertpastel

Orchestre national de Lyon

JEFF MILLS

30/03/2017 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

date et heure

  • Samedi 18 février - 20h

durée

2 heures environ

Tarif

  • Série 1 : 47 $
  • Série 2 : 44 $
  • Série 3 : 40 $
  • En savoir +

lieu

Jorgensen Auditorium, Storrs (USA)

Storrs - Jorgensen Auditorium

Programme

Maurice Ravel Shéhérazade, ouverture de féerie — 14 min
Leonard Slatkin Kinah — 12 min
Maurice Ravel Tzigane, rhapsodie de concert pour violon et orchestre — 10 min
Hector Berlioz Symphonie fantastique, op. 14 — 56 min

résumé

Leonard Slatkin aime à rappeler que la salle ou réside l’Orchestre national de Lyon a reçu, a sa construction, le nom de l’un des plus grands compositeurs français : Maurice Ravel. Né à quelques encablures de Lyon, Hector Berlioz tient lui aussi une place particulière dans l’histoire et le cœur de l’Orchestre. Ces deux musiciens, dont l’Orchestre national de Lyon et Leonard Slatkin enregistrent depuis cinq ans l’intégrale de la musique avec orchestre (chez Naxos), forment naturellement les piliers du répertoire avec lequel l’Orchestre se présente lors de cette tournée aux USA. Au programme : la Symphonie fantastique de Berlioz, une courte pièce composée par Leonard Slatkin Kinah, court hommage à ses parents musiciens (membres fondateurs du Hollywood String Quartet), ainsi que deux pièces de Ravel Tzigane, dont la soliste sera Jennifer Gilbert, violon solo de l’orchestre et Shéhérazade, un cycle de trois mélodies où Ravel évoque une Asie de rêve.



Haut de la page