Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube
Lionel Bringuier
©
© Simon Pauly

date et heure

  • Jeudi 16 novembre - 20h

durée

Environ 1h30

Tarif

  • Série 1 : 48 €
  • Série 2 : 34 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Berlioz / Ravel / Schmitt

Programme

Bis de ce concert : une Mazurka de Frédéric Chopin

Hector Berlioz Le Corsaire, ouverture op. 21 — 10 min
Maurice Ravel Concerto pour piano en sol majeur — 25 min
Florent Schmitt La Tragédie de Salomé, op. 50 — 28 min

résumé

Dans Le Coq et l’Arlequin, Jean Cocteau réclame «de la musique française de France !» L’Auditorium-Orchestre national de Lyon le prend au mot pour offrir, pendant trois semaines, chefs-d’oeuvre et raretés du répertoire français.
Les concertos de Ravel se partagent les deux premiers concerts, sous les doigts de Nicholas Angelich – ovationné par le public de l’Auditorium quand il a remplacé Hélène Grimaud au pied levé dans le Second Concerto de Brahms. Nul n’a autant que lui cette double culture franco-américaine qui est l’essence du Concerto en sol, longtemps destiné à l’Orchestre symphonique de Boston (Ravel s’en réserva finalement la création avec Marguerite Long) ; n’y devine-t-on pas des échos d’une précédente tournée outre-Atlantique ? Un peu de Mozart, une pincée de Saint-Saëns, une touche de jazz sont, de l’aveu même de Ravel, les ingrédients de ce divertissement.
En ouverture, les musiciens revêtent leurs masques de corsaire : un petit clin d’oeil à la ville d’origine de Lionel Bringuier, puisque l’ouverture de Berlioz, avant de rendre hommage à Lord Byron, s’intitulait La Tour de Nice. L’Orchestre national de Lyon et son artiste associé s’enfoncent ensuite dans un Orient biblique de rythmes capiteux et de couleurs mordorées avec le Salomé de Florent Schmitt, ballet composé pour Ida
Rubinstein et réponse éclatante à l’opéra de Strauss, qui faisait alors fureur.


Concert diffusé le 19 mars 2018 à 20h sur France Musique, dans l’émission de Clément Rochefort.

Ecouter le concert sur francemusique.fr


Ce concert est donné dans le cadre du Festival de Musique Française

propos d'avant concert

Propos d’avant-concert : 19h (durée : 30 minutes).
Bas-Atrium, entrée libre.

Propos animé par François-Gildas Tual

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. 

Télécharger la noteflèche vers la droite pour indiquer lien de téléchargement

Haut de la page