Skip to main content

triangle noir déscendant

Musique de chambre

La Truite

Musiciens de l'ONL

Le geste d'un contrebassiste
©
© Julien Mignot

date et heure

  • Mardi 14 mai - 20h

durée

Environ 1h20

Tarif

lieu

Theatre de la renaissance

La Truite

Programme

Louise Farrenc Quintette avec piano n° 1, en la mineur, op. 30 — 28 min
Franz Schubert Quintette en la majeur, D 667, «La Truite» — 40 min

résumé

Pour la première fois, la saison de musique de chambre de l’Orchestre national de Lyon fait étape au Théâtre de la Renaissance, écrin idéal pour les petites formations. Les musiciens ont choisi d’inaugurer ce partenariat avec un incontournable du répertoire de chambre, le Quintette «La Truite» de Schubert – l’œuvre qui a offert au quintette avec piano ses lettres de noblesse. On ne se lasse pas d’écouter son thème et variations, si bien orné qu’il nous donne l’impression d’entendre la truite sauter. Mais la surprise, on la devra à Louise Farrenc et à son ravissant quintette. L’hommage que rend l’Auditorium-ONL aux compositrices ne pouvait faire l’impasse sur cette grande figure du Romantisme français. «Un talent rarement trouvé parmi des femmes» s’écriait Berlioz, tandis que le critique François-Joseph Fétis décelait chez elle des «dons extraordinaires et une rigueur musicale toute masculine». Ces jugements à l’aune du «sexe fort» prêtent aujourd’hui à sourire. Il n’empêche : le talent de Louise Farrenc reste à redécouvrir, et il éclate suffisamment dans ce quintette pour la placer au-dessus des rivalités de genres.


En partenariat avec le Théâtre de La Renaissance.


Haut de la page