Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

29/12/2018 - 18h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

30/12/2018 - 16h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Orchestre national de Lyon

WINTER WONDERLAND

31/12/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Décembre 2018
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube
François-Xavier Roth dirigeant
©
François-Xavier Roth © DR

durée

Environ 2h10

Tarif

  • Série 1 : 48 €
  • Série 2 : 34 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Réserver

Mozart / Les Siècles

Programme

Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie n° 39, en mi bémol majeur, KV 543 — 30 min
Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie n° 40, en sol mineur, KV 550 — 30 min
Wolfgang Amadeus Mozart Symphonie n° 41, en ut majeur, KV 551, «Jupiter» — 40 min

résumé

Des ensembles spécialisés jouant sur instrument d’époque, il y en a beaucoup. Certains se consacrent à la musique baroque, d’autres à la musique classique ou à la musique romantique. Mais la particularité des Siècles, c’est de pouvoir passer d’une époque à l’autre et d’étendre le champ d’exploration jusqu’à l’aube du xxe siècle pour revenir à une sorte de lecture originale des grandes œuvres de Debussy, Ravel ou Stravinsky. Pour ce concert lyonnais, les Siècles et leur fondateur, François-Xavier Roth, nous proposent de (re)découvrir «dans leur jus» les trois dernières symphonies de Mozart. Des chefs-d’œuvre insurpassés, conçus durant l’été 1788 alors que la situation du compositeur n’était guère brillante. Peu de concerts, un succès qui tendait à le fuir ; si la vie quasi insouciante demeure dans la Trente-neuvième, partition à l’enthousiasme prometteur, la tonalité mineure de la Quarantième trahit une angoisse, des tourments peut-être. La Quarante et unième, justement surnommée «Jupiter», conclut le triptyque en majesté. Son premier mouvement est un drame en miniature, avec lever de rideau, duo d’amour, coup de théâtre et dénouement heureux. Son point culminant est une imposante fugue dans le finale, avec quatre notes disposées en forme de croix qui entraînent l’auditeur dans un tourbillon plein de surprises. Trois symphonies illustres, mais que nous écouterions encore…  des siècles et des siècles.


En coproduction avec le Centre culturel de rencontre d’Ambronay.


Lever de rideau à 15h

Durée : 40 minutes.
Avec Cantoria, issu du programme européen eeemerging (Emerging European Ensembles)
Salle Proton de la Chapelle, gratuit (réservation obligatoire auprès de la billetterie – accès prioritaire pour les spectateurs du concert du soir). 
Avec le soutien de la Fondation Orange et d’Europe créative.


Abonnez-vous à partir de 4 concerts au choix !

propos d'avant concert

À 15 heures
Durée : 30 minutes
Bas-atrium, entrée libre

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Haut de la page