Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

3 mois > 3 ans

EVEIL 3 MOIS>3 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

3 ans > 5 ans

EVEIL 3 ANS>5 ANS SESSION NOV.

21/11/2018 - 11h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Gratuit

CONCERT POUR LES ETUDIANTS

29/11/2018 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Novembre 2018
L M M J V S D
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube
Jean-Efflam Bavouzet
©
Jean-Efflam Bavouzet © B. Ealovega

durée

Environ 1h50

Tarif

  • Série 1 : 48 €
  • Série 2 : 34 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Réserver

Ravel, Concerto pour la main gauche

Programme

César Franck Variations symphoniques — 17 min
Jean Sibelius Symphonie n° 7, en ut majeur, op. 105 — 21 min
Maurice Ravel Concerto pour piano en ré majeur, «Pour la main gauche» — 20 min
Igor Stravinsky L’Oiseau de feu (suite de 1919) — 23 min

résumé

La célébration du Centenaire de la Paix, tout au long de cette saison de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon, ne pouvait faire l’impasse sur l’une des œuvres les plus symboliques des horreurs de la guerre : le Concerto «Pour la main gauche», commande à Ravel de Paul Wittgenstein, un pianiste autrichien qui avait perdu le bras droit sur le front russe. L’œuvre, dont tous les mouvements s’enchaînent en un mouvement unique, est d’une densité et d’un dramatisme inhabituels chez l’auteur du Boléro, bien différents du lyrisme touchant et des accents jazzy de son cousin pour deux mains, le Concerto en sol. L’œuvre exige, on s’en doute, une virtuosité exceptionnelle : il s’agit en effet de remplir tout le spectre sonore du piano avec la moitié des moyens habituels… Mais Jean-Efflam Bavouzet n’est pas de ceux qu’un tel défi effraie, comme il se joue des pièges dans les virevoltantes Variations symphoniques, concerto inavoué de Franck. Le jeune chef britannique Nicholas Collon complète ce programme par deux splendides pages orchestrales : l’ultime symphonie du Finlandais Sibelius, qui avoua y avoir placé «la joie de la vie et la vitalité avec des sections appassionato», avant de se murer dans un silence compositionnel de plus de trente ans ; et l’éblouissant feu d’artifice que constitue L’Oiseau de feu, le ballet qui fit éclater au grand jour le talent de Stravinsky.


Ce concert s’inscrit dans le cadre des célébrations du Centenaire de la Paix organisées par la Ville de Lyon.


Abonnez-vous à partir de 4 concerts au choix !

propos d'avant concert

Jeudi à 19 heures
Samedi à 17 heures
Durée : 30 minutes
Bas-atrium, entrée libre

partenaires

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Haut de la page