Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Janvier

L'ART DE DIRIGER

17/01/2020 - 12h30

Noir90

Les Ateliers sonores enfants & famille

FAITES LE BUZZ EN FAMILLE !

18/01/2020 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Noir90

Les Ateliers sonores enfants & famille

TOUT SAVOIR SUR UNE GRANDE SALLE

25/01/2020 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

Noir90

Janvier

EVGENI KISSIN

29/01/2020 - 20h

  • En savoir +
  • Réserver

    Nous n’avons actuellement plus de places disponibles pour ce concert, nos conseillers restent à votre disposition au 04.78.95.95.95

L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Juin

Beethoven : Concerto n°4

Jean-Efflam Bavouzet

Portrait de Jean-Efflam Bavouzet
©
Jean-Efflam Bavouzet © Ben Ealovega

durée

Environ 1h50

Tarif

  • Série 1 : 49 €
  • Série 2 : 35 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Réserver

Beethoven : Concerto n°4

Programme

Ludwig van Beethoven Ouverture des Créatures de Prométhée — 6 min
Ludwig van Beethoven Concerto pour piano n° 4, en sol majeur — 35 min
Brett Dean Amphitheatre — 11 min
Ludwig van Beethoven Symphonie n° 8, en fa majeur — 26 min

résumé

Troisième volet de l’intégrale des concertos de Beethoven par Jean-Efflam Bavouzet, associé au talent généreux et charismatique du jeune chef britannique Nicholas Collon. Ouverture, symphonie et concerto forment un florilège de l’invention beethovénienne, associée à la modernité de Brett Dean.

Une fois n’est pas coutume, c’est au piano de lancer l’orchestre. Non pas d’un geste autoritaire, mais d’une simple formule d’accords répétés sonnant comme une question. Il y a, dans l’Allegro du Quatrième Concerto, un mélange de douceur et de puissance troublant, avant un mouvement lent souvent rapproché du mythe d’Orphée. Les puissantes harmonies ouvrant les Créatures de Prométhée sont moins prudentes, annonçant le rapt du feu par le Titan. Quant à la Huitième Symphonie, sa légèreté est d’autant plus trompeuse que son finale n’hésite pas à expérimenter quelques tournures, modulations et fausses notes qui en feront sursauter plus d’un. Des inventions qui n’ont rien perdu de leur efficacité, alors que Brett Dean, inspiré par un livre d’enfant, part à la rencontre des peuples et des communautés qui ont bâti les amphithéâtres romains.


Ce concert est soutenu par Musique nouvelle en liberté.


Abonnez-vous à partir de 4 concerts au choix !

propos d'avant concert

À 19h
Durée : 30 min
Bas-atrium, entrée libre

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Haut de la page