Skip to main content

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Mars

BABY DOLL

27/03/2020 - 20h

L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube
Portrait Daniil Trifonov
©
Daniil Trifonov © Departure

durée

Environ 2h20

Tarif

  • Série 1 : 49 €
  • Série 2 : 35 €
  • Série 3 : 16 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Réserver

Daniil Trifonov

Programme

Johann Sebastian Bach Chaconne de la Partita pour violon n° 2, en sol mineur, BWV 1004 (arr. Johannes Brahms) — 15 min
Johann Sebastian Bach Prélude, Gavotte et Gigue de la Partita pour violon n° 3, en mi majeur, BWV 1006 (arr. S. Rachmaninov) — 8 min
Johann Sebastian Bach Fantaisie et Fugue pour orgue en sol mineur, BWV 542 (arr. F. Liszt) — 12 min
Johann Sebastian Bach L’Art de la fugue — 80 min

résumé

Cinq ans après son premier récital à l’Auditorium de Lyon, Daniil Trifonov nous revient dans un chef-d’œuvre de la littérature musicale, L’Art de la fugue, testament de Bach, et l'entoure de trois autres monuments de Bach empruntés par des pianistes-compositeurs légendaires à l’orgue et au violon.

Il possède tout, et plus encore», a dit de lui Martha Argerich. Remarqué en 2010/2011 lors des concours Chopin, Rubinstein et Tchaïkovski, il est le chouchou du public. En résidence à l’Orchestre philharmonique de New York, après l’avoir été auprès de celui de Berlin, il privilégie au disque les romantiques. Mais, au concert, il creuse d’autres répertoires. Ici, le pianiste russe gravit un éblouissant sommet : L’Art de la fugue, un tour de force compositionnel, en même temps que la synthèse de tout ce que la musique pouvait offrir à l’époque de Bach. À cet Himalaya, il ajoute trois pièces composées par le Cantor à l’intention d'autres instruments ; des chefs-d'œuvre suffisamment jalousés pour que trois immenses pianistes de l’histoire les adaptent pour le clavier. Pour traduire au piano le tour de force que représente la Chaconne pour violon seul, monument polyphonique conçu pour un instrument d'essence monodique, Brahms n’utilise que la main gauche. Quant à Liszt, il exalte l’impétuosité presque romantique avant l’heure de la Fantaisie en sol mineur dans une adaptation pour piano à la mesure de sa propre virtuosité et sa propre exaltation.

 


En partenariat avec Les Grands Interprètes.


Abonnez-vous à partir de 4 concerts au choix !

propos d'avant concert

À 19h
Durée : 30 min
Bas-atrium, entrée libre

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Haut de la page