Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Novembre

TCHAÏKOVSKI

07/11/2019 - 20h

Noir90

Novembre

TCHAÏKOVSKI

09/11/2019 - 18h

Noir90

Novembre

TURANGALILA

16/11/2019 - 18h

Noir90

Concerts scolaires

JOURNEE DES TOUT-PETITS

29/11/2019 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Noir90

Novembre

JOURNEE DES TOUT-PETITS

30/11/2019 - 10h

  • En savoir +
  • Réserver

    Plus de places en ligne, merci de contacter le 04 78 95 95 95

Novembre 2019
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Mars

Son primordial

Beethoven et la naissance du timbre

Vague
©
© Ava du Parc

durée

Environ 1h

Tarif

  • Série 1 : 39 €
  • Série 2 : 25 €
  • Série 3 : 10 €
  • En savoir +

lieu

Grande salle

Réserver

Son primordial

Programme

Lara Morciano oeuvre nouvelle (création mondiale – commande de l’Auditorium-Orchestre national de Lyon et de Grame-Centre national de création musicale) — 10 min
Hugues Dufourt Ur-Geräusch — 30 min
Maurice Ravel Boléro — 16 min

résumé

Chacun à sa manière, Ravel, Dufourt et Morciano font vivre l’Ur-Geräusch, ce «son premier» que le poète allemand Rainer Maria Rilke imaginait inscrit en chaque être.

L’œuvre d’Hugues Dufourt est aussi un hommage à la Troisième Symphonie "Eroica" de Beethoven qui, écrit-il, "incarne une nouvelle époque. L’histoire fait irruption dans l’œuvre. L’écriture symphonique se hausse à une conscience de la durée historique et ne pourra plus se séparer de sa propre réflexion sur elle-même […]. Les ressources du pathos sont épuisées et sonnent creux. L’œuvre aujourd’hui oscille entre le jeu des apparences et l’énigmatique affleurement du sens des choses mêmes." Dans cette quête de l’essentiel s’immisce le Boléro de Ravel, qui d’un simple motif fait naître tout un monde orchestral nouveau, foisonnant de couleurs, charnel et enivrant, mais aussi mécanique et dévastateur comme cette première moitié du xxe siècle. Le courant spectral prolongera cette recherche du son primordial, du souffle énergétique premier. C’est dans cette lignée que naîtra la nouvelle œuvre de Lara Morciano, compositrice italienne qui manie avec élégance et poésie le timbre orchestral autant que la virtuosité d’écriture.


Dans le cadre de la Biennale des musiques exploratoires.
En coproduction avec GRAME - Cncm.


Ce concert est soutenu par Musique nouvelle en liberté.


Abonnez-vous à partir de 4 concerts au choix !

note de programme

Un programme vous est distribué gratuitement lors de votre entrée en salle. Il sera téléchargeable ci-dessous quelques jours avant le concert.


Haut de la page