Aller au contenu principal

triangle noir déscendant

Auditorium - Orchestre National de Lyon

 
Noir90

Février

CITATIONS

09/02/2020 - 16h

Noir90

Février

AFTERWORK #2

14/02/2020 - 19h

Février 2020
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
logo instagram
logo Facebook
logo Twitter
logo Youtube

Artistes invités

Andrea
Molino

Direction

Photo de la scène de l’Auditorium de Lyon
©
© Julien Mignot

Andrea Molino

Compositeur et chef d’orchestre, Andrea Molino est né à Turin et a étudié à Turin, Milan, Venise, Paris et Fribourg-en-Brisgau. Il vit à Paris et Zurich. Avec la Pocket Opera Company de Nuremberg, il a réalisé en collaboration avec Oliviero Toscani The Smiling Carcass (1999) et Those Who Speak in a Faint Voice (2001), premiers exemples de son intérêt pour un théâtre musical novateur et multimédia.

De 2000 à 2006, Andrea Molino a été directeur artistique de Fabrica Musica, où il a réalisé plusieurs ambitieux projets multimédia. Credo, sur le thème des conflits ethniques et religieux, a été créé au Staatstheater de Karlsruhe en 2004 et repris à la gare Termini de Rome et au Queensland Music Festival de Brisbane. Winners, sur le thème des «vainqueurs et vaincus», a été présenté en 2006 au Queensland Music Festival et au Centre Pompidou à Paris. Au Fresnoy – Studio national des arts contemporains, à Lille, il a créé en 2008 le concert scénique multimédia Un temps vécu, ou qui pourrait l’être. En 2009, en tant que directeur artistique du World Venice Forum, il a conçu à Venise Le Jardin aux sentiers qui bifurquent ; dans le concert de clôture à la basilique des Frari, il a dirigé l’Orchestre de la Fenice dans son concert multimédia Of Flowers and Flames. La création de Three Mile Island, sur l’accident nucléaire en Pennsylvanie en 1979, a eu lieu en 2012 au ZKM à Karlsruhe ; la première italienne a suivi au Teatro India de Rome. Son opéra Qui non c’è perché, inspiré de Primo Levi, a été créé au Teatro Comunale di Bologna en 2014 et repris en 2015 à deSingel (Anvers) pour le Vlaamse Opera.

En tant que chef d’orchestre, il a dirigé récemment Wozzeck de Berg, Le Nez de Chostakovitch, Un bal masqué et Macbeth de Verdi et le gala de Nouvel An 2015 à l’Opéra de Sydney, Le Roi Roger de Szymanowski à l’Opéra royal de Stockholm et à l’Opéra de Sydney, un programme Mahler/Messiaen/Strauss avec Thomas Hampson et l’Orchestre symphonique de Melbourne, Carmen au Capitole de Toulouse.


Prochainement

Orchestre national de Lyon ©
© Julien Mignot

Mars

Morciano / Dufourt / Ravel

  • dimanche 15 mars à 18h
Haut de la page