Skip to main content

triangle noir déscendant

Saison 2017-2018

Karol
Beffa

Piano

©
David Duchon-Doris

Karol Beffa

Compositeur et pianiste né en 1973, Karol Beffa mène parallèlement études générales et études musicales après avoir été enfant acteur entre sept et douze ans (il a notamment joué avec le Piccolo Teatro de Milan sous la direction de Giorgio Strehler, a interprété Mozart à huit ans dans le téléfilm de Marcel Bluwal et a incarné le fils de Lino Ventura dans son dernier film, La Septième Cible).  

Entré au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1988, il y obtient huit premiers prix. Reçu premier à l’agrégation d’éducation musicale puis premier à l’École normale supérieure, il est, depuis 2004, maître de conférence à l’École normale supérieure. En 2002, il a été le plus jeune compositeur français programmé au festival Présences de Radio France. Compositeur en résidence de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse de 2006 à 2009, il y a assuré la présentation des répétitions générales de l’orchestre devant le jeune public et s’est produit an musique de chambre avec les musiciens de l’orchestre. Karol Beffa a été élu en 2013 «Compositeur de l’année» aux Victoires de la musique. Il a été, pour l’année 2012/2013, titulaire de la chaire de création artistique au Collège de France. Il a remporté en 2016 le Grand Prix lycéen des compositeurs et en 2017 le Grand Prix de la musique symphonique pour l’ensemble de sa carrière. Il s’est aussi fait une spécialité des concerts d’improvisations sur des thèmes suggérés par le public. Il a publié György Ligeti chez Fayard et, avec le mathématicien Cédric Villani, Les Coulisses de la création chez Flammarion. En 2017 est paru au Seuil Parler, composer, jouer. Sept Leçons sur la musique et, tout récemment, Diabolus in opéra. Composer avec la voix (Alma). Ses deux derniers disques monographiques sont Into the Dark (Aparté) et Blow Up (Indésens). En 2018, il est nommé aux Victoires de la musique. 

Haut de la page